Connect with us

Actualites

Ballon d’Or 2019: CR7 et Messi démenti la théorie de Agüero

Published

on

Ballon d'Or 2019: CR7 et Messi démenti la théorie de Agüero

Sergio Agüero a surpris en affirmant qu’à son sens, le prochain Ballon d’Or devait être un finaliste de Ligue des champions, écartant ainsi Messi de la course au précieux trophée. L’histoire dit pourtant le contraire.

Le Ballon d’Or récompense a priori le meilleur joueur de la saison au sein du football européen. Beaucoup de grandes ne l’ont jamais remporté, mais c’est historiquement le trophée individuel que n’importe quel joueur souhaite glaner.

Les cas de Cristiano Ronaldo et Leo Messi sont différents. Les deux hommes totalisent cinq Ballons d’Or chacun. Une preuve supplémentaire de leur hégémonie totale sur cette dernière décennie.

La saison touche à sa fin et l’on commence déjà à faire des pronostics sur le footballeur qui remportera le prochain Ballon d’Or. Agüero a évoqué le sujet, faisant des déclarations polémiques.

« Je pense que le Ballon d’Or doit dans tous les cas être en finale de Ligue des champions« , estimait l’attaquant de Manchester City, faisant ainsi comprendre qu’un joueur de Liverpool ou Tottenham devaient le remporter cette année.

Mais l’histoire infirme la théorie de l’attaquant argentin. Même si certaines années le vainqueur du prix ‘France Football’ était bel et bien un finaliste de Ligue des champions, ce n’est pas un facteur différentiel systématiquement.

À 43 reprises sur 63 éditions, le Ballon d’Or n’a pas été un joueur ayant disputé la finale de la Ligue des champions l’année où il a remporté le trophée. Un donnée qui démantèle la théorie d’Agüero sur la récompense.

En jetant un coup d’oeil en arrière, on recense huit cas récents :

– 2001 : Michael Owen le gagne (Liverpool), Bayern Munich et Valence jouent la finale

– 2002 : Ronaldo Nazario (Real Madrid), ne jouaient pas encore avec les ‘Merengues’ lorsqu’ils soulevaient la Coupe aux grandes oreilles

– 2004 : Andriy Shevchenko (Milan), Porto-Milan est l’affiche de la finale.

– 2005 : Ronaldinho (Barcelone), Liverpool et Milan jouent la finale.

– 2006 : Fabio Cannavaro (Madrid), le Barça vient à bout d’Arsenal en finale.

– 2010 : Leo Messi (Barcelone), Inter et Bayern se disputent le titre.

– 2012 : Leo Messi (Barcelone), Chelsea et le Bayern jouent la finale.

– 2013 : Cristiano Ronaldo (Madrid), Bayern-Borussia en finale.

Actualites

Real Madrid : Gareth Bale s’explique sur sa passion pour le golf

Published

on

Real Madrid : Gareth Bale s'explique sur sa passion pour le golf

Gareth Bale (30 ans) et le golf, sport dont il est fan, c’est une longue histoire évidemment liée au football. Souvent critiqué pour ses apparitions sur les parcours alors qu’il se trouvait au même moment dans une situation conflictuelle avec le Real Madrid, l’international gallois avait également créé la polémique en célébrant la qualification du pays de Galles pour l’Euro 2020. L’ancien de Tottenham avait en effet, en novembre dernier, posé aux côtés de ses coéquipiers en sélection derrière le désormais célèbre drapeau «Pays de Galles. Golf. Madrid. Dans cet ordre.» Ce qui n’avait pas manqué de faire vivement réagir à l’époque. Les choses se sont depuis apaisées mais Gareth Bale a souhaité mettre les choses au clair sur son amour pour le golf.

«Ce sport me permet de m’éloigner de tout ce qui est négatif et m’aide à retrouver la raison. Le lendemain, je me sens un peu plus frais et prêt à me concentrer et à me sentir mieux dans le football. Cela ne devrait pas être un problème pour moi de jouer au golf, mais c’en est un. Beaucoup de gens ont des problèmes avec le fait que je joue au golf. Je ne sais pas pourquoi, j’en ai parlé à de nombreuses reprises et tout le monde est d’accord avec ça», a dans un premier temps lâché Gareth Bale lundi dans l’émission spécialisée dans le golf intitulée Random Golf Club. Le Gallois, qui ne comprend pas pourquoi sa condition physique est mise en danger en arpentant les parcours, a ensuite utilisé l’exemple de Stephen Curry, le basketteur des Golden State Warriors : «je sais qu’il (Curry) joue le matin avant ses matches. Moi, si je joue deux jours avant un match, les gens vont dire « qu’est-ce qu’il fait ? »». Le message est clair. Sera-t-il compris et accepté de tous ? Rien n’est moins sûr.

Continue Reading

Actualites

Eto’o sans pitié pour Diouf et Drogba

Published

on

Eto’o sans pitié pour Diouf et Drogba

Samuel Eto’o assure qu’il était le meilleur joueur africain en son temps, devant El-Hadji Diouf et Didier Drogba.

Samuel Eto’o et Didier Drogba ont été les deux grands attaquants vedettes du football africain dans les années 2000 et il est bien difficile de les partager. C’était sans compter sur El-Hadji Diouf, double Ballon d’or africain en 2001 et 2002, qui a récemment affirmé qu’il était le «joueur africain le plus talentueux» de sa génération. Une punchline, lancée tout sourire par le Sénégalais lors d’un apéro, qui n’a pas plu à Samuel Eto’o.

«Même si mon frère Diouf la dernière fois, avec un verre de plus, s’est un peu perdu, il n’y a pas débat. Aucun d’eux ne peut venir dire qu’il a été à mon niveau ou qu’il a été meilleur que moi, a lancé l’idole camerounaise sur Instagram. C’est un fait, c’est quelque chose qui est là. Je ne discute pas quelque chose avec les autres, c’est un fait. S’ils ont quelque chose à revendiquer, à eux de le montrer. Je voulais être le numéro 1, je l’ai été tout au long de ma carrière et aucun d’eux n’a été meilleur que moi».

Samuel Eto’o a notamment été élu Joueur africain de l’année à 4 reprises (2003, 2004, 2005 et 2010) et estime qu’il aurait pu gagner «8 ou 9» Ballons d’or africains s’il n’avait pas été en conflit avec la CAF. Le buteur camerounais était notamment au sommet de son art lors des sacres du Barça en Ligue des champions en 2006 et 2009. Il a ainsi fini 5e au classement du Ballon d’or France Football en 2009, alors que Drogba a décroché une… 4e place en 2007.

Continue Reading

Actualites

L’Ajax privé de titre, Ziyech ne digère pas

Published

on

L’Ajax privé de titre, Ziyech ne digère pas

Les responsables de l’Eredivisie ont pris la décision vendredi de ne pas désigner de champion alors que la saison aux Pays-Bas ne reprendra pas. Malgré son statut de leader après 25 journées sur 34 au programme, l’Ajax n’étoffe donc pas son palmarès. Logique pour certains, d’autant que l’AZ Alkmaar n’était devancé par le club d’Amsterdam qu’à la différence de buts. Mais pas pour Hakim Ziyech.

Le milieu offensif de 27 ans, qui jouait là sa dernière saison avec les Lanciers puisque Chelsea l’a d’ores et déjà débauché, estime que le titre devait malgré tout être attribué. « Il n’y a pas officiellement de champion… Bien sûr que j’aurais préféré gagner le titre sur le terrain mais s’il fallait choisir un champion, pour moi, c’était l’Ajax », dixit l’international marocain dans les pages du quotidien néerlandais Algemeen Dagblad.

Et de poursuivre: « Nous sommes premiers malgré toutes les histoires comme quoi l’AZ le méritait parce qu’ils nous avaient battus deux fois. La différence de buts, comme c’est toujours le cas, ne compterait plus désormais ? Ce sont des conneries ! Comment le PSV a remporté le titre en 2007 ? Pour un seul but… »

Continue Reading
Advertisement

Tendance

Copyright © 2020 ACTUMATCH.NET