Connect with us

CAN 2019

CAN 2019 : La fin de l’aventure des malgaches

Published

on

CAN 2019 : La fin de l'aventure des malgaches

Après la qualification de l’Algérie aux dépens de la Côte d’Ivoire au bout du suspense, le Maghreb vibrait derrière la Tunisie qui affrontait Madagascar, petit Poucet des quarts. Sérieux, les Aigles de Carthage se sont imposés 3-0, grâce à des réalisations de Sassi, Msakni et Sliti, mettant fin au rêve des Baréa. Ils affronteront le Sénégal pour une place en finale, dimanche.

Le Sénégal attendait de savoir qui de Madagascar ou de la Tunisie allait se présenter devant lui dimanche, au Caire, à 18h, pour lui disputer une place en finale de la Coupe d’Afrique des Nations. Au Al Salam Stadium du Caire, les Aigles de Carthage, en quête d’un deuxième titre suprême après celui remporté en 2004, se confrontaient à une sélection malgache qui dispute sa toute première CAN en Egypte et déjoue tous les pronostics. Premiers du groupe B devant le Nigéria et la Guinée, vainqueurs de la République Démocratique du Congo au tour précédent, les Baréa étaient assuré d’avoir rempli leur contrat. Mais l’exploit était permis.

Pour éviter les embûches, Alain Giresse s’appuyait sur le onze vainqueur du Ghana en huitièmes de finale, mais s’appuyait sur Wahbi Khazri, remplaçant face aux Black Stars. Du côté des insulaires, Nicolas Dupuis procédait également à un changement. Rayan Raveloson laissait sa place à Marco Ilaimaharitra au milieu de terrain. Dans le premier acte, la Tunisie dominait mais ne trouvait pas la faille contre une solide formation malgache. Pourtant, les occasions ne manquaient pas pour les Aigles de Carthage avec notamment des frappes de Ferjani Sassi (14e), Wahbi Khazri (32e) et Ghaylen Chaaleli (42e). Solides défensivement et pouvant compter sur un bon Melvin Adrien dans les buts, les Barea restaient dans le match. La seconde période restait totalement indécise.

Un début de deuxième acte idéal pour la Tunisie
De retour des vestiaires, Wahbi Khazri pensait libérer les siens, mais s’il remportait son face à face avec Melvin Adrien, l’ouverture du score lui était logiquement refusée pour une position de hors jeu (47e). Mais il ne fallait pas s’impatienter côté tunisien. Servi par Youssef Msakni, à l’entrée de la surface plein axe, Ferjani Sassi enroulait une frappe du pied droit que le malheureux Thomas Fontaine déviait dans ses filets (0-1, 52e). Ce coup derrière la tête avait le don de désorganiser un peu plus les Baréa, qui encaissait un deuxième but rapidement. Auteur d’un bon pressing, Youssef Msakni trouvait Wahbi Khazri à l’entrée de la surface adverse, qui frappait fort. Attentif, Msakni suivait le ballon relâché par Melvin Adrien et terminait sur la gauche du but (0-2, 60e).

À l’heure de jeu, les Baréa montraient des signes de fatigue et Nicolas Dupuis faisait entrer Jérémy Morel, qui suppléait Razakanantenaina (65e). Chez les Aigles de Carthage, Naïm Sliti prenait lui la place du deuxième buteur, Youssef Msakni (66e). Le rythme retombait, les Tunisiens géraient leur avantage et les Malgaches tentaient par des fulgurances d’inquiéter un Mouez Hassen qui ne l’avait jamais vraiment été. La « Dijon connexion » se mettait en évidence à dix minutes du terme, lorsque Naïm Sliti lançait Oussama Haddadi sur la gauche de la surface malgache. Le latéral tentait d’inscrire le 3e but des siens mais Melvin Adrien plongeait dans ses pieds (81e). En toute fin de match, Naïm Sliti flirtait avec la barre (90e+1), avant de porter le coup de grâce d’un amour de ballon piqué face à Melvin Adrien (0-3, 90e+3). Après quatre nuls, les Tunisiens l’emportaient à l’issue du temps réglementaire et accédaient à leur première demi-finale de CAN depuis 2004, année de leur unique sacre à domicile face au Maroc (2-1).

CAN 2019

L’Algérie dompte les lions, et reporte son deuxième sacre

Published

on

L'Algérie dompte les lions, et reporte son deuxième sacre

Un but en tout début de match aura suffi à l’Algérie à soulever la deuxième Coupe d’Afrique des Nations de son histoire. Dans une finale qui ne restera pas dans les mémoires pour le beau jeu mais plutôt pour le nombre de fautes sifflées, les Fennecs sont venus à bout du Sénégal 1-0. Baghdad Bounedjah est le héros de cette rencontre.

L’attaquant d’Al Sadd a profité d’un ballon récupéré dans le camp adverse pour se jouer de Kouyaté, puis d’envoyer une frappe contrée par Sané, qui trompait complètement Gomis (2e). Ce sera le seul tir cadré du match pour les Algériens mais il offre la CAN 2019. Derrière l’ouverture du score, le Sénégal a dominé cette rencontre, a beaucoup tenté mais n’a quasiment jamais réussi à mettre en difficulté la défense adverse. Les Lions de la Teranga peuvent être frustrés.

Continue Reading

CAN 2019

CAN 2019: Voici les compos du match Sénégal – Algérie

Published

on

CAN 2019: Voici les compos du match Sénégal - Algérie

On s’approche du dénouement tant attendu de cette CAN 2019 ! Qui du Sénégal ou de l’Algérie va remporter la compétition ?

Continue Reading

CAN 2019

Sénégal – Algérie : les compositions probables

Published

on

Sénégal - Algérie : les compositions probables

C’est l’heure de la grande finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2019 entre le Sénégal et l’Algérie. Une finale qui sera aussi le remake d’un match déjà vu lors de cette édition en phase de poules. L’Algérie l’avait emporté 1-0 sur un but de Belaïli. Nul doute que tous les supporters des Fennecs seraient ravis avec un tel scénario mais une finale ne ressemble pas à un match de poule. Ce qui est sûr, c’est que le onze de départ de Djamel Belmadi devrait lui être similaire aux dernières rencontres.

Le sélectionneur national a trouvé son onze type, et il n’a pas raison de le changer. Certes, Atal s’est blessé, mais Zeffane a pris la suite sans souci apparent. On devrait donc retrouver M’Bolhi dans les cages avec une défense Zeffane-Mandi-Benlamri-Bensebaini. Pas de surprise non plus dans l’entrejeu, où le trio Guedioura-Bennacer-Feghouli va encore régner. Devant, le capitaine Mahrez sur le côté droit, l’étonnant Belaïli à gauche et Bounedjah en pointe auront l’occasion d’afficher leur complicité et leurs automatismes.

Koulibaly est suspendu
Du classique donc pour l’Algérie, qui peut compter sur ses forces vives. Au Sénégal par contre, il y aura un absent de marque en la personne de Kalidou Koulibaly. Le roc défensif est en effet suspendu pour la finale. C’est Cheikhou Kouyaté qui devrait compenser et prendre la place en défense centrale aux côtés de Salif Sané. Au but, on retrouvera A.Gomis. Sur les côtés, Sabaly à gauche et Gassama à droite.

Dans l’entrejeu, la sentinelle Papa Alioune N’Diaye sera bien là, accompagné par Idrissa Gueye et Henri Saivet. Enfin, le sélectionneur Aliou Cissé devrait aligner son trio magique en attaque. Un trio composé de l’inévitable Sadio Mané, de Mbaye Niang en pointe et d’Ismaïla Sarr. De la vitesse et du talent pour tenter de déstabiliser une défense algérienne très solide depuis le début de la compétition.

Continue Reading
Advertisement

Tendance

Copyright © 2020 ACTUMATCH.NET