Connect with us

CAN 2019

L’Algérie dompte les lions, et reporte son deuxième sacre

Published

on

L'Algérie dompte les lions, et reporte son deuxième sacre

Un but en tout début de match aura suffi à l’Algérie à soulever la deuxième Coupe d’Afrique des Nations de son histoire. Dans une finale qui ne restera pas dans les mémoires pour le beau jeu mais plutôt pour le nombre de fautes sifflées, les Fennecs sont venus à bout du Sénégal 1-0. Baghdad Bounedjah est le héros de cette rencontre.

L’attaquant d’Al Sadd a profité d’un ballon récupéré dans le camp adverse pour se jouer de Kouyaté, puis d’envoyer une frappe contrée par Sané, qui trompait complètement Gomis (2e). Ce sera le seul tir cadré du match pour les Algériens mais il offre la CAN 2019. Derrière l’ouverture du score, le Sénégal a dominé cette rencontre, a beaucoup tenté mais n’a quasiment jamais réussi à mettre en difficulté la défense adverse. Les Lions de la Teranga peuvent être frustrés.

Comments

comments

CAN 2019

CAN 2019: Voici les compos du match Sénégal – Algérie

Published

on

CAN 2019: Voici les compos du match Sénégal - Algérie

On s’approche du dénouement tant attendu de cette CAN 2019 ! Qui du Sénégal ou de l’Algérie va remporter la compétition ?

Comments

comments

Continue Reading

CAN 2019

Sénégal – Algérie : les compositions probables

Published

on

Sénégal - Algérie : les compositions probables

C’est l’heure de la grande finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2019 entre le Sénégal et l’Algérie. Une finale qui sera aussi le remake d’un match déjà vu lors de cette édition en phase de poules. L’Algérie l’avait emporté 1-0 sur un but de Belaïli. Nul doute que tous les supporters des Fennecs seraient ravis avec un tel scénario mais une finale ne ressemble pas à un match de poule. Ce qui est sûr, c’est que le onze de départ de Djamel Belmadi devrait lui être similaire aux dernières rencontres.

Le sélectionneur national a trouvé son onze type, et il n’a pas raison de le changer. Certes, Atal s’est blessé, mais Zeffane a pris la suite sans souci apparent. On devrait donc retrouver M’Bolhi dans les cages avec une défense Zeffane-Mandi-Benlamri-Bensebaini. Pas de surprise non plus dans l’entrejeu, où le trio Guedioura-Bennacer-Feghouli va encore régner. Devant, le capitaine Mahrez sur le côté droit, l’étonnant Belaïli à gauche et Bounedjah en pointe auront l’occasion d’afficher leur complicité et leurs automatismes.

Koulibaly est suspendu
Du classique donc pour l’Algérie, qui peut compter sur ses forces vives. Au Sénégal par contre, il y aura un absent de marque en la personne de Kalidou Koulibaly. Le roc défensif est en effet suspendu pour la finale. C’est Cheikhou Kouyaté qui devrait compenser et prendre la place en défense centrale aux côtés de Salif Sané. Au but, on retrouvera A.Gomis. Sur les côtés, Sabaly à gauche et Gassama à droite.

Dans l’entrejeu, la sentinelle Papa Alioune N’Diaye sera bien là, accompagné par Idrissa Gueye et Henri Saivet. Enfin, le sélectionneur Aliou Cissé devrait aligner son trio magique en attaque. Un trio composé de l’inévitable Sadio Mané, de Mbaye Niang en pointe et d’Ismaïla Sarr. De la vitesse et du talent pour tenter de déstabiliser une défense algérienne très solide depuis le début de la compétition.

Comments

comments

Continue Reading

CAN 2019

CAN 2019 : Le Nigéria remporte le duel des Aigles

Published

on

CAN 2019 : Le Nigéria remporte le duel des Aigles

Au Al Salam Stadium du Caire, la Tunisie et le Nigeria croisaient le fer dans la petite finale de la CAN 2019. Dans cette rencontre, les Super Eagles se sont imposés 1-0 grâce au meilleur buteur de la compétition Odion Ighalo et terminent donc troisièmes.

Une petite finale pour compléter le podium de cette Coupe d’Afrique des Nations 2019. Après avoir été éliminés en demi-finales ce week-end, la Tunisie et le Nigeria s’affrontaient ce mercredi soir au Al Salam Stadium pour tenter de terminer troisième de la compétition. Une performance que n’ont plus réalisée les Aigles de Carthage depuis 1962 (finale en 1965 et 1996, vainqueurs en 2004). De leur côté, les Super Eagles visaient cette troisième place pour la huitième fois de leur histoire, une sorte de tradition donc. Après le revers face au Sénégal, Alain Giresse conservait son 4-3-3 mais avec Chrifia dans le but, Hnid en défense, Chaalali au milieu et enfin Badri devant. Côté nigerian, Gernot Rohr sortait un 4-2-3-1. Suite à la défaite face à l’Algérie, le sélectionneur allemand titularisait Uzoho dans les cages et Aina au poste de latéral droit.

Et il ne fallait pas être en retard au Caire car après seulement trois minutes de jeu, Ighalo trouvait le chemin des filets pour les Super Eagles. Sur un bon centre de Collins, Chrifia manquait un peu sa sortie et repoussait le ballon sur Meriah. Le buteur nigérian en profitait alors et se jetait pour marquer son cinquième but de la compétition (3e, 0-1). Surpris par cette ouverture du score, les Aigles de Carthage tentaient de répondre rapidement mais Khenissi était contré de justesse par Aina (8e). Les joueurs d’Alain Giresse ne quittaient plus le camp nigerian pour égaliser. Après une belle intervention de Meriah dans sa surface, Sassi s’amusait avec Ndidi en lui calant un grand pont. Sa frappe enchaînée passait tout de même à côté (15e). Et de son côté, Khazri trouvait le mur adverse sur un coup-franc bien placé (20e). Derrière, le rythme retombait légèrement.

Triste fin pour Odion Ighalo
La demi-heure de jeu passée, chaque équipe tentait d’approcher la surface adverse pour créer le danger. Juste avant la pause, les Tunisiens perdaient eux Khenissi sur blessure, remplacé par Chaouat (41e). Mais ils n’étaient pas les seuls à perdre un élément puisqu’Ighalo cédait sa place à Osimhen à la pause, lui aussi blessé. Une mauvaise nouvelle pour le meilleur buteur de cette CAN, avant la finale. Au retour des vestiaires, les Aigles de Carthage cherchaient en tout cas à égaliser rapidement, à l’image de Chaouat qui s’infiltrait dans la surface mais envoyait sa frappe dans le petit filet extérieur (48e). Pour tenter de revenir, Alain Giresse lançait alors Sliti et Bedoui alors que sur la pelouse, son gardien Ben Cherifia s’envolait pour effleurer une frappe de Chukwueze qui terminait sur le poteau (64e).

Malgré cette belle occasion, les Super Eagles étaient plus dans la gestion de ce résultat positif, les Tunisiens faisant un peu plus le jeu pour égaliser. D’ailleurs, Chalali ne passait pas loin de l’égalisation sur une frappe du droit, mais celle-ci fuyait de peu le cadre d’Uzoho (78e). Bousculés, les Super Eagles sortaient tout de même un peu de leur camp pour venir créer le danger. Dans la surface tunisienne, Osimhen arrivait à sortir un tir croisé mais Meriah déviait de justesse pour sauver sa formation (82e). La fin du match approchait et les blessures se multipliaient. Des faits de jeu qui hachaient cette rencontre. Finalement, le score en restait là. Le Nigeria s’imposait donc 1-0 pour terminer sur la dernière marche du podium.

Comments

comments

Continue Reading
Advertisement

Tendance

Copyright © 2020 ACTUMATCH.NET