Connect with us

Premier League

Premier League : Arsenal s’impose face à Burnley

Published

on

Premier League : Arsenal s'impose face à Burnley

Les hommes d’Unai Emery se sont imposés sur le score de 2-1 face à Burnley, obtenant un deuxième succès en deux journées de Premier League.

Après son succès lors de la première journée de championnat face à Newcastle (1-0) en déplacement, le club londonien avait à cœur de récidiver et d’offrir une première victoire au public venu à l’Emirates cet après-midi. En face, une équipe de Burnley a priori inférieure mais qui a aussi très bien démarré, avec une victoire 3-0 contre Southampton. Les Londoniens avaient cependant remporté leurs neuf derniers matchs face à cette équipe. Et il y avait du beau monde dans la composition concoctée par Unai Emery cet après-midi, puisque le duo Lacazette-Aubameyang démarrait la rencontre. Dani Ceballos s’offrait également une première titularisation, tout comme le nouvel arrivé David Luiz dans l’axe de la défense. Nicolas Pépé démarrait lui toujours sur le banc de touche, comme lors de la première journée. De la jeunesse aussi, avec Willock et Nelson sur le terrain. En face, l’emblématique Sean Dyche misait sur son 4-4-2 habituel.

Le début de la rencontre était assez équilibré, mais on voyait un Dani Ceballos très rapidement prendre les commandes du jeu des Gunners. Ces derniers étaient sur le point de frapper en premier sur ce corner botté par l’Espagnol, que David Luiz n’a pas pu reprendre de très peu après une déviation de Lacazette (10e). Pope devait ensuite sortir une sacrée claquette pour empêcher le Français de marquer de la tête (12e). L’ancien de l’OL n’allait pas avoir besoin de plus d’opportunités pour frapper. Sur un corner tiré par Ceballos, Lacazette protégeait le ballon, dos au but, avant de décocher une frappe en tombant. Le ballon se logeait entre les jambes du portier (1-0, 13e). Burnley tentait cependant de réagir, à l’image de cette frappe de Barnes, non cadrée de peu (15e). Dans le jeu aérien, les Gunners n’étaient clairement pas sereins, et les visiteurs s’offraient quelques situations intéressantes. Ceballos s’était déjà mis l’Emirates dans la poche et après un décalage pour Guendouzi, Pope devait sortir un sacré arrêt sur l’ancien Lorientais (41e).

Dani Ceballos est déjà chez lui à l’Emirates
Mais les lacunes défensives d’Arsenal, avec une petite touche de malchance également, allaient coûter cher. McNeil tentait le centre dans la surface, mais le ballon était touché par un défenseur, changeant donc la trajectoire du cuir qui terminait dans les pieds de Barnes, seul devant Leno. Le numéro 10 de Burnley n’avait plus qu’à le pousser au fond (1-1, 44e). Une égalisation plutôt méritée pour les Clarets, dangereux à chaque accélération. Unai Emery ne voulait pas laisser de place au doute et ses intentions lorsqu’il faisait entrer Nicolas Pépé au coup d’envoi de la deuxième période étaient très claires : aller vite chercher ce deuxième but. Aubameyang n’en était pas loin sur cette belle frappe qui ne passait qu’à quelques centimètres de la lucarne (51e).

Les locaux avaient clairement pris le contrôle du match et dominaient outrageusement au niveau de la possession du ballon. Il y avait cependant encore pas mal d’imprécision dans ce dernier geste. Pope était encore décisif devant Aubameyang, servi par Lacazette (60e). Le portier de Burnley s’employait encore, cette fois sur une tentative lointaine de Ceballos (63e). Les Gunners allaient enfin être récompensés. Ceballos récupérait le cuir, et Aubameyang repiquait vers l’axe avant de décocher une frappe imparable pour Pope (2-1, 64e). Bien en place, la formation d’Emery ne souffrait pas plus que ça sur la fin de la rencontre malgré quelques nouvelles frayeurs sur coup de pied arrêté, où Leno répondait présent. On notera la belle ovation réservée par le public gunner à Ceballos lorsque le joueur prêté par le Real Madrid a été remplacé à quelques minutes du coup de sifflet final. Les Rouge et Blanc ont même eu des opportunités d’aggraver le score. Six points sur six ; Arsenal démarre bien sa saison.

Comments

comments

Premier League

Man City : Pep Guardiola compte bien rester la saison prochaine

Published

on

Man City : Pep Guardiola compte bien rester la saison prochaine

Vendredi, l’UEFA a lâché une petite bombe en sanctionnant Manchester City suite à des problèmes autour du fair-play financier. L’instance européenne a tout simplement privé les Citizens de compétitions européennes pour les deux prochaines saisons, mais le club anglais va faire appel de cette décision. Une décision qui pourrait peut-être pousser Pep Guardiola, si elle est maintenue, à partir. Mais ce n’est absolument pas l’intention du coach espagnol, qui l’a déclaré après la victoire des siens contre West Ham mercredi (2-0).

« S’ils (les dirigeants, ndlr) ne me virent pas, je serai là. Peu importe ce qu’il se passe. J’aime ce club, je l’ai déjà dit. C’est une situation inhabituelle et ça arrive. Je me plais ici, c’est mon club et je serai là quoiqu’il arrive. Mais ce n’est pas important, le club sait comment on travaille et la direction fera ce qu’elle a à faire en fin de saison. On espère, si on se qualifie en Ligue des Champions, qu’on pourra la jouer la saison prochaine », a déclaré l’ancien technicien du Bayern Munich. Un message assez clair.

Comments

comments

Continue Reading

Premier League

C1 – Tottenham s’incline sur sa pelouse contre Leipzig

Published

on

C1 - Tottenham s'incline sur sa pelouse contre Leipzig

Suite des huitièmes de finale aller de Ligue des Champions ce mercredi. Après la victoire du Borussia Dortmund contre le PSG (2-1) et celle de l’Atlético de Madrid face à Liverpool (1-0), deux rencontres se disputaient ce soir à partir de 21h. À Londres, Tottenham accueillait notamment le RB Leipzig. Et sur la pelouse du Tottenham Hotspur Stadium, le club allemand a fait un premier pas vers les quarts de finale en s’imposant 1-0.

Dans un match qu’ils ont globalement dominé, les joueurs de Julian Nagelsmann ont trouvé la faille sur penalty suite à une faute de Davies sur Laimer. Werner s’est alors emparé du ballon et a marqué face à Lloris (58e), auteur cependant d’un bon match dans ses cages. Dos au mur, les hommes de José Mourinho n’ont jamais réussi à revenir, la faute notamment à un Gulacsi décisif lui aussi. Une victoire à l’extérieur importante pour le RB Leipzig, qui accueillera Tottenham le 10 mars prochain pour la manche retour.

Comments

comments

Continue Reading

Premier League

PL – Manchester City s’impose (2-0) face à West Ham

Published

on

PL - Manchester City s’impose (2-0) face à West Ham

En clôture de la 26e journée de Premier League, Manchester City (2e, 51 pts) et West Ham (18e, 24 pts) s’affrontaient ce mercredi à l’Etihad Stadium. Après leur revers contre Tottenham (0-2), les Citizens voulaient relever la tête et prendre quatre points d’avance sur Leicester, troisième. Dans la zone rouge, les Hammers voulaient mettre fin à une série de six matches sans succès toutes compétitions confondues.

À la demi-heure de jeu, De Bruyne trouvait parfaitement Rodri sur corner et l’Espagnol ouvrait le score de la tête (30e, 1-0). Passeur décisif, le milieu de terrain belge se transformait en buteur en seconde période. Trouvé par Bernardo Silva, le joueur de 28 ans plaçait une belle frappe croisée pour le but du 2-0 (62e). Les hommes de Pep Guardiola tenaient et s’imposaient donc sur ce score. Une victoire qui permet à Manchester City de prendre quatre points d’avance sur Leicester et treize sur Chelsea. West Ham est toujours 18e.

Comments

comments

Continue Reading
Advertisement

Tendance

Copyright © 2020 ACTUMATCH.NET