Connect with us

Actualites

Coupe de France : l’OL prévient l’OM avant le choc

Published

on

Coupe de France : l’OL prévient l’OM avant le choc

Le choc entre l’OL et l’OM sera attendu par les supporters des deux camps. Et si les Lyonnais reconnaissant la supériorité marseillaise en championnat, ils comptent bien inverser la tendance demain.

Ce quart de finale de la Coupe de France entre l’OL et l’OM tient une certaine importance. Si Marseille, 2e au classement de Ligue 1, est en train de réussir sa saison, ce n’est pas le cas des Gones. Ils auront certainement un peu plus de pression sur les épaules demain. Largués en championnat, ils possèdent 16 points de retard sur leurs rivaux de demain et 8 sur Rennes, le 3e. Petit à petit, l’objectif de Ligue des Champions s’éloigne, surtout que dans le jeu, les progrès ne sautent pas aux yeux. Une qualification pour une coupe d’Europe, même la plus petite, semble devoir passer par les coupes nationales.

« Si on a plus à perdre que l’OM ? Je ne sais pas, c’est un match de gala. Ce sont deux clubs prestigieux du football français. Il faut démontrer beaucoup d’envie, montrer de l’humilité. Ils sont mieux que nous pour l’instant », reconnaît un Rudi Garcia qui ne veut absolument pas se laisser abattre alors que son rival, et ancien club, réalise une saison étonnante de réussite. « C’est une équipe solide, qui ne prend pas de but. C’est un atout très important. Elle a de la qualité car elle est 2e du championnat avec des joueurs qui je connais bien. On verra demain, c’est un match de coupe. »

L’OL veut remettre les pendules à l’heure
Quelques mois après le rencontre tendue en Ligue 1 pour le retour de Rudi Garcia au Vélodrome, le coach lyonnais a tenu à détendre l’atmosphère. Il n’a pas du tout souhaité rentrer dans le jeu médiatique comme on a pu le voir lors des dernières saisons, lorsqu’il était dans le camp d’en face. « C’est le championnat, un match différent. Je veux me concentrer sur mon équipe. On aura le temps de parler de tout ça » rétorque-t-il à la question de l’idée de revanche par rapport au match de championnat.

Toujours en conférence de presse, Maxwel Cornet suit l’exemple de son coach. Il souhaite simplement remettre les pendules à l’heure face à un grand rival. « On est des compétiteurs, on a envie d’être le plus haut possible au classement. On part de très loin notamment après un début de championnat pas exceptionnel. Après on a connu très peu de défaites en 2020 (seulement à Nice et Paris). On est sur la bonne voie. Il va falloir que l’on continue à travailler et ne pas se décourager ni de douter de nous, on sait qu’on a les capacités pour titiller les 3 premiers. » Une victoire face à l’OM permettrait aux Gones de relancer la machine et d’atteindre les objectifs voulus par le club.

Comments

comments

Actualites

Bruges – Charleroi: L’Union Belge reconnait l’erreur de D’Hondt

Published

on

Bruges - Charleroi: L'Union Belge reconnait l'erreur de D'Hondt

Chaque lundi, le ‘Refereeing Department’ de l’Union Belge clarifie certaines phases du week-end écoulé. Deux phases ont été analysées lors de la défaite de Charleroi au Club de Bruges ce dimanche suite à un but polémique entaché d’une poussée de Dennis sur Dessoleil.

Le but de Balanta

« Lors d’une phase offensive du Club Brugge KV, le joueur Emmanuel Dennis (Club Brugge KV) pousse son adversaire Dorian Dessoleil (Royal Charleroi Sporting Club) dans un duel aérien près de la ligne de touche.

L’arbitre et l’assistant-arbitre auraient dû sanctionner cette action. Cette faute a été commise dans une action offensive qui a résulté en une opportunité de but. A la fin de cette phase offensive, le ballon a toutefois été dégagé de la surface de réparation par un joueur de Charleroi. Lorsque Club Brugge a récupéré le ballon, celui-ci a été remis en retrait pour lancer une ‘nouvelle’ phase offensive. Cette offensive a amené le but d’Éder Balanta.

Le protocole du VAR ne permet pas au VAR d’intervenir à la suite d’une ‘faute non sifflée qui résulte en un but’, si celle-ci ne fait plus partie de la ‘phase offensive’ ayant directement amené le but.

Vu que le ballon disputé par un joueur de Charleroi est joué jusqu’en dehors de la surface de réparation et est en plus remis en retrait par un joueur de Club Brugge, nous ne parlons plus d’une phase ayant directement amené un but.

Le Referee Department s’attendait à un coup franc en raison d’une poussée d’Emmanuel Dennis (Club Brugge KV), mais la non-intervention du VAR était correcte ».

Situation de penalty sur Fall

« Mamadou Fall (Royal Charleroi Sporting Club) et Simon Deli (Club Brugge KV) courent vers le ballon dans la surface de réparation. Fall effectue un mouvement sur sa droite pour se mettre entre le ballon et le défenseur, ce qui résulte en un contact entre les deux joueurs.

Fall ‘sent’ le contact et tombe. Vu qu’il n’y a pas de faute clairement commise par Deli, l’arbitre n’interrompt pas le jeu.

L’arbitre a pris la bonne décision de ne pas accorder de penalty. Le Refereeing Department ne s’attendait pas à une intervention du VAR.

Comments

comments

Continue Reading

Actualites

Gattuso: « Messi est le plus grand de tous les temps »

Published

on

Gattuso: "Messi est le plus grand de tous les temps"

Lionel Messi est « le plus grand de tous les temps », a assuré lundi Gennaro Gattuso, l’entraîneur de Naples, club marqué par le passage du légendaire Diego Maradona, à la veille du duel entre son équipe et Barcelone en Ligue des champions.

« C’est le plus grand et il est un exemple pour tous, il ne dit jamais un mot plus haut que l’autre. Il fait des choses qui n’existent que sur la Playstation, des choses impensables. Ca fait déjà quelques années qu’il est le plus grand de tous les temps », a expliqué Gattuso en conférence de presse.

Relancé sur la comparaison avec Maradona, qui a joué à Naples de 1984 à 1991, Gattuso a répondu que l’idole du Napoli était « un dieu du foot ».

« Mais je l’ai vu sur VHS, ou sur DVD. De près, au stade, je ne l’ai jamais vu. Je sais le champion qu’il a été et je sais que j’ai raté quelque chose de merveilleux. Je le regrette. Aujourd’hui, je vois Messi faire des choses que faisait Maradona« , a-t-il dit.

Gattuso a insisté sur la nécessité de ne pas se concentrer exclusivement sur Messi.

« J’ai lu des choses sur des dispositifs, du marquage individuel… On doit faire une prestation collective, parce qu’il n’y a pas que Messi », a dit Gattuso, qui a assuré être un admirateur du travail de Quique Sétien, le nouvel entraîneur du Barça.

« Je l’ai beaucoup observé, à Las Palmas, au Bétis Séville. J’ai un grand respect pour lui, c’est un très grand entraîneur. Et je revois avec lui le Barcelone qu’on ne voyait pas depuis un an et demi, deux ans », a déclaré le technicien italien.

Comments

comments

Continue Reading

Actualites

Bernardo Silva ouvre les portes du Etihad Stadium à Messi

Published

on

Bernardo Silva ouvre les portes du Etihad Stadium à Messi

Bernardo Silva a accordé une interview à ‘Cadena SER’, le joueur de Manchester City n’a pas caché son envie de jouer un jour aux côtés de Leo Messi, mais il est conscient que cette possibilité s’avère un peu compliquée.

Le Portugais a dû répondre aux rumeurs qui lient Leo Messi à City, une rumeur fréquente ces dernières années, surtout quand le Barça vit par une mauvaise passe.

« Bien sûr, j’aimerais jouer avec Messi mais c’est une question compliquée. S’il veut venir à City, il sera le bienvenu. »et pouvoir dire que j’ai joué avec les deux meilleurs (il joue avec Cristiano en sélection portugaise).

Sur le match contre le Real Madrid, le Portugais confie pleinement en Guardiola et ses anciennes expériences au Bernabeu. « Pep a déjà joué plusieurs matches au Bernabeu, alors, il sait parfaitement comment gagner dans ce stade. »

Sur le match contre le Real Madrid, le Portugais confie pleinement en Guardiola et ses anciennes expériences au Bernabeu. « Pep a déjà joué plusieurs matches au Bernabeu, alors, il sait parfaitement comment gagner dans ce stade. »

Comments

comments

Continue Reading
Advertisement

Tendance

Copyright © 2020 ACTUMATCH.NET