Des troubles en marge du « Clasico » : 64 blessés


Des troubles en marge du "Clasico" : 64 blessés

Les troubles qui ont eu lieu mercredi en marge du ‘Clasico’ Barça-Real Madrid à Barcelone, marqué par des manifestations d’indépendantistes catalans, ont abouti à dix arrestations et la prise en charge de 64 blessés, ont indiqué jeudi les autorités locales.

Les services d’urgences médicales de la région de Catalogne (nord-est de l’Espagne) ont indiqué avoir soigné 64 personnes dont aucune ne présentait de blessures graves. Selon ces services, 39 sur 64 étaient des policiers.

De son côté, un porte-parole de la police régionale a fourni un bilan de 56 agents blessés, dont deux présentant des fractures.

Selon le porte-parole policier, dix personnes ont été arrêtées, notamment pour troubles à l’ordre public et lancement d’objets contre les policiers.

Plus de 3.000 policiers et agents de sécurité privée avaient été déployés à l’occasion du match le plus important du football espagnol, car la plateforme indépendantiste Tsunami Démocratique avaient appelé à manifester aux abords du Camp Nou.

Ce match avait été reporté en octobre quand Barcelone avait été le théâtre de grandes manifestations mais aussi d’une série de heurts violents inédits, en réaction à la condamnation à de lourdes peines de prison de neuf dirigeants indépendantistes pour la tentative de sécession de 2017.

En marge du ‘Clasico’, des milliers de manifestants idépendantistes catalans se sont mobilisés, coupant la circulation aux portes du stade. L’ambiance était plutôt festive jusqu’à ce qu’un groupe de supporters radicaux du FC Barcelone, proches de mouvements d’extrême droite, se joignent à eux et que la police agisse pour les disperser.

Les manifestants ont arrosé les policiers de pierres, de bouteilles et autres objets et ont monté des barricades avec des bennes à ordures, tandis que les forces de l’ordre utilisaient leurs matraques et tiraient des balles en mousse.

A l’intérieur du stade, des ballons jaunes ont été lancés sur le terrain et des milliers de banderoles bleues ont été brandies dans les gradins, à l’appel de Tsunami Démocratique, avec le slogan en anglais « Spain, sit and talk » (« Espagne, assieds-toi et dialogue »).


Like it? Share with your friends!

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Choose A Format
Personality quiz
Series of questions that intends to reveal something about the personality
Trivia quiz
Series of questions with right and wrong answers that intends to check knowledge
Poll
Voting to make decisions or determine opinions
Story
Formatted Text with Embeds and Visuals
List
The Classic Internet Listicles
Countdown
The Classic Internet Countdowns
Open List
Submit your own item and vote up for the best submission
Ranked List
Upvote or downvote to decide the best list item
Meme
Upload your own images to make custom memes
Video
Youtube, Vimeo or Vine Embeds
Audio
Soundcloud or Mixcloud Embeds
Image
Photo or GIF
Gif
GIF format