Connect with us

Actualites

Dijon-PSG : les compositions probables

Published

on

Dijon-PSG : les compositions probables

Ce soir, le Paris Saint-Germain se déplace à Dijon our jouer son quart de finale de Coupe de France. Et le oins que l’on puisse dire, c’est que Thomas Tuchel devrait proposer un onze très remanié.

Ce soir, le Paris Saint-Germain et Dijon vont tenter de rejoindre le Stade Rennais, premier qualifié pour les demi-finales de la Coupe de France (match à suivre sur le live commenté de notre site). Une rencontre particulière pour les hommes de Thomas Tuchel puisque la pelouse de Gaston-Gérard est le dernier endroit où les Franciliens se sont inclinés cette saison (depuis, ils ont enchaîné 21 matches sans défaite, toutes compétitions confondues).

Un petit détail qui permet donc aux Bourguignons de croire au miracle. Pour ce faire, l’entraîneur dijonnais Stéphane Jobard devra toutefois composer sans son gardien Alfred Gomis. Touché lors du match contre Nantes, ce dernier souffre d’une rupture du ligament postérieur du genou droit et sera indisponible entre deux et trois mois. Sans surprise, Runarsson le suppléera ce soir. Pour le reste, ce devrait être un 4-3-3 avec une ligne défensive composée du quatuor Chafik, Ecuele Manga, Lautoa et Muzinga.

Un 11 parisien très remanié
Au milieu de terrain, Marié, Ndong et Amalfitano auront la mission de contenir les vagues d’attaques adverses et alimenter le trio Mavididi, Benzia, Baldé. Côté parisien, la donne est quelque peu différente pour Tuchel. L’entraîneur allemand devra composer avec plusieurs absents : Presnel Kimpembe, Marco Verratti, Marquinhos, Abdou Diallo, Colin Dagba, Leandro Paredes, Idrissa Gueye et Neymar. Le onze de départ francilien sera donc largement remanié.

Dans les cages, Sergio Rico profitera de la rotation imposée en coupe pour jouer. Devant, une défense à quatre avec Meunier, Kehrer et les revenants Thiago Silva et Juan Bernat, même si un doute subsiste concernant l’Espagnol (Kurzawa le remplacerait). Un cran au-dessus, face aux nombreuses défections, c’est un milieu new look qui se présente avec une paire Kouassi-Herraera accompagnée de Sarabia et de Di Maria sur les côtés. Enfin, Cavani est annoncé en attaque aux côtés de Mbappé.

Comments

comments

Actualites

Bruges – Charleroi: L’Union Belge reconnait l’erreur de D’Hondt

Published

on

Bruges - Charleroi: L'Union Belge reconnait l'erreur de D'Hondt

Chaque lundi, le ‘Refereeing Department’ de l’Union Belge clarifie certaines phases du week-end écoulé. Deux phases ont été analysées lors de la défaite de Charleroi au Club de Bruges ce dimanche suite à un but polémique entaché d’une poussée de Dennis sur Dessoleil.

Le but de Balanta

« Lors d’une phase offensive du Club Brugge KV, le joueur Emmanuel Dennis (Club Brugge KV) pousse son adversaire Dorian Dessoleil (Royal Charleroi Sporting Club) dans un duel aérien près de la ligne de touche.

L’arbitre et l’assistant-arbitre auraient dû sanctionner cette action. Cette faute a été commise dans une action offensive qui a résulté en une opportunité de but. A la fin de cette phase offensive, le ballon a toutefois été dégagé de la surface de réparation par un joueur de Charleroi. Lorsque Club Brugge a récupéré le ballon, celui-ci a été remis en retrait pour lancer une ‘nouvelle’ phase offensive. Cette offensive a amené le but d’Éder Balanta.

Le protocole du VAR ne permet pas au VAR d’intervenir à la suite d’une ‘faute non sifflée qui résulte en un but’, si celle-ci ne fait plus partie de la ‘phase offensive’ ayant directement amené le but.

Vu que le ballon disputé par un joueur de Charleroi est joué jusqu’en dehors de la surface de réparation et est en plus remis en retrait par un joueur de Club Brugge, nous ne parlons plus d’une phase ayant directement amené un but.

Le Referee Department s’attendait à un coup franc en raison d’une poussée d’Emmanuel Dennis (Club Brugge KV), mais la non-intervention du VAR était correcte ».

Situation de penalty sur Fall

« Mamadou Fall (Royal Charleroi Sporting Club) et Simon Deli (Club Brugge KV) courent vers le ballon dans la surface de réparation. Fall effectue un mouvement sur sa droite pour se mettre entre le ballon et le défenseur, ce qui résulte en un contact entre les deux joueurs.

Fall ‘sent’ le contact et tombe. Vu qu’il n’y a pas de faute clairement commise par Deli, l’arbitre n’interrompt pas le jeu.

L’arbitre a pris la bonne décision de ne pas accorder de penalty. Le Refereeing Department ne s’attendait pas à une intervention du VAR.

Comments

comments

Continue Reading

Actualites

Gattuso: « Messi est le plus grand de tous les temps »

Published

on

Gattuso: "Messi est le plus grand de tous les temps"

Lionel Messi est « le plus grand de tous les temps », a assuré lundi Gennaro Gattuso, l’entraîneur de Naples, club marqué par le passage du légendaire Diego Maradona, à la veille du duel entre son équipe et Barcelone en Ligue des champions.

« C’est le plus grand et il est un exemple pour tous, il ne dit jamais un mot plus haut que l’autre. Il fait des choses qui n’existent que sur la Playstation, des choses impensables. Ca fait déjà quelques années qu’il est le plus grand de tous les temps », a expliqué Gattuso en conférence de presse.

Relancé sur la comparaison avec Maradona, qui a joué à Naples de 1984 à 1991, Gattuso a répondu que l’idole du Napoli était « un dieu du foot ».

« Mais je l’ai vu sur VHS, ou sur DVD. De près, au stade, je ne l’ai jamais vu. Je sais le champion qu’il a été et je sais que j’ai raté quelque chose de merveilleux. Je le regrette. Aujourd’hui, je vois Messi faire des choses que faisait Maradona« , a-t-il dit.

Gattuso a insisté sur la nécessité de ne pas se concentrer exclusivement sur Messi.

« J’ai lu des choses sur des dispositifs, du marquage individuel… On doit faire une prestation collective, parce qu’il n’y a pas que Messi », a dit Gattuso, qui a assuré être un admirateur du travail de Quique Sétien, le nouvel entraîneur du Barça.

« Je l’ai beaucoup observé, à Las Palmas, au Bétis Séville. J’ai un grand respect pour lui, c’est un très grand entraîneur. Et je revois avec lui le Barcelone qu’on ne voyait pas depuis un an et demi, deux ans », a déclaré le technicien italien.

Comments

comments

Continue Reading

Actualites

Bernardo Silva ouvre les portes du Etihad Stadium à Messi

Published

on

Bernardo Silva ouvre les portes du Etihad Stadium à Messi

Bernardo Silva a accordé une interview à ‘Cadena SER’, le joueur de Manchester City n’a pas caché son envie de jouer un jour aux côtés de Leo Messi, mais il est conscient que cette possibilité s’avère un peu compliquée.

Le Portugais a dû répondre aux rumeurs qui lient Leo Messi à City, une rumeur fréquente ces dernières années, surtout quand le Barça vit par une mauvaise passe.

« Bien sûr, j’aimerais jouer avec Messi mais c’est une question compliquée. S’il veut venir à City, il sera le bienvenu. »et pouvoir dire que j’ai joué avec les deux meilleurs (il joue avec Cristiano en sélection portugaise).

Sur le match contre le Real Madrid, le Portugais confie pleinement en Guardiola et ses anciennes expériences au Bernabeu. « Pep a déjà joué plusieurs matches au Bernabeu, alors, il sait parfaitement comment gagner dans ce stade. »

Sur le match contre le Real Madrid, le Portugais confie pleinement en Guardiola et ses anciennes expériences au Bernabeu. « Pep a déjà joué plusieurs matches au Bernabeu, alors, il sait parfaitement comment gagner dans ce stade. »

Comments

comments

Continue Reading
Advertisement

Tendance

Copyright © 2020 ACTUMATCH.NET