Connect with us

Ligue 1

Droits TV : Canal + et beIN Sports scellent un nouveau pacte pour la Ligue 1

Published

on

Droits TV : Canal + et beIN Sports scellent un nouveau pacte pour la Ligue 1

Grand perdant des derniers lots de diffusion de la Ligue 1, Canal + est revenu en force en s’alliant une nouvelle fois avec beIN Sports. La chaîne cryptée diffusera bien le championnat sur la période 2020-2024.

Les droits télévisuels, en France, c’est quelque chose ! Alors que Mediapro s’apprête à entrer sur le marché français dès la saison prochaine, Canal +, un peu délaissé par les derniers droits nationaux a décidé de passer à la vitesse supérieure pour rester l’un des acteurs majeurs du football hexagonal. En décembre dernier, la chaîne cryptée s’était mise d’accord avec beIN Sports pour la Ligue des Champions, alors que la première citée a déjà récupéré la co-diffusion de la Premier League avec RMC.

Ce mercredi, les deux chaînes ont fait parvenir un communiqué aux rédactions afin d’annoncer que leur accord du dernier mois de l’année 2019 de distribution exclusive et de sous-licence était enfin officiel. « Selon les termes de l’accord, CANAL+ proposera dans ses offres l’ensemble des chaînes de sport premium de beIN SPORTS. En parallèle, CANAL+ devient le distributeur exclusif de beIN SPORTS sur toutes les plateformes et auprès de l’ensemble des opérateurs tiers en France », peut-on ainsi lire.

Canal aura bien de la Ligue 1
Mais ce n’est pas tout. En effet, alors que Canal ne disposait plus de rencontres de l’élite française sur la période 2020-2024, beIN a décidé de sous-licencié et donc d’impliquer Canal sur ce nouveau cycle. « De plus, beIN SPORTS a sous licencié en exclusivité à CANAL+ ses droits 2020-2024 de football de Ligue 1, permettant aux abonnés de CANAL+ de bénéficier de deux matches par journée, dont 28 des 38 meilleures affiches de Ligue 1 de chaque saison, dès la prochaine saison (2020-2021). L’accord exclusif est valable pour une période de 5 ans renouvelable », est-il écrit.

Alors qu’on imaginait Canal + mal en point à cause des pertes de droits successives, la chaîne cryptée a donc fait le tour de force d’être finalement présent partout ou presque la saison prochaine (Premier League, Ligue 1 et Ligue des Champions). « Nous nous félicitons de ce partenariat avec beIN SPORTS, dont l’offre sportive de très grande qualité complète parfaitement la nôtre. Cet accord, qui est une excellente nouvelle à la fois pour nos abonnés et pour tous les amateurs de sport, permettra à CANAL+ de continuer à diffuser la Ligue 1 au-delà de la saison en cours, avec 28 des 38 meilleurs matchs de chaque saison en exclusivité jusqu’en 2024. Nous sommes très honorés de la confiance que nous accorde beIN Sports pour commercialiser ses chaînes en France », s’est félicité Maxime Saada, le président du directoire du groupe Canal +.

De son côté, Yousef Al-Obaidly, le président de beIN Sports France et PDG de beIN media group continue d’expliquer que tout est inscrit dans un plan de croissance : « nous nous félicitons de ce partenariat avec beIN SPORTS, dont l’offre sportive de très grande qualité complète parfaitement la nôtre. Cet accord, qui est une excellente nouvelle à la fois pour nos abonnés et pour tous les amateurs de sport, permettra à CANAL+ de continuer à diffuser la Ligue 1 au-delà de la saison en cours, avec 28 des 38 meilleurs matchs de chaque saison en exclusivité jusqu’en 2024. Nous sommes très honorés de la confiance que nous accorde beIN Sports pour commercialiser ses chaînes en France ». Une nouvelle qui devrait faire rire jaune Mediapro, qui pensait déjà avoir tué le père, Canal +.

Ligue 1

PSG : Thomas Tuchel rassure sur l’état de forme de Neymar

Published

on

PSG : Thomas Tuchel rassure sur l'état de forme de Neymar

Thomas Tuchel était en conférence de presse ce vendredi. L’entraîneur du Paris Saint-Germain a évoqué plusieurs sujets chauds de l’actualité du club à l’instar des fins de contrat d’Edinson Cavani et Thomas Meunier.

Il a notamment eu quelques mots concernant la forme physique de Neymar. Revenu sur les terrains avec ses coéquipiers lundi, le numéro 10 parisien se porte bien. « Il est là avec nous, en bonne santé, dans un bon état d’esprit, avec tout le monde », déclare-t-il. Néanmoins, le technicien allemand ne veut pas brûler les étapes pour éviter toute blessure, que ce soit concernant le Brésilien ou ses autres joueurs.

Il suit : « prêt pour jouer demain ? Non, mais ce n’est pas nécessaire, on a 5 semaines pour se préparer. Le plus important pour moi est qu’on reste ensemble pendant 4 ou 5 semaines, sans grosse blessure, et qu’on retrouve notre rythme. Ce n’est pas facile, on a manqué 4 mois d’entraînement.

On doit être attentif à la santé des joueurs. C’est le plus important. Les garçons sont contents de reprendre. » L’objectif sera d’arriver en forme à Lisbonne, où le PSG doit disputer son quart de finale de Ligue des Champions.

Continue Reading

Ligue 1

Kylian Mbappé regrette les départs de Lassana Diarra et Gianluigi Buffon

Published

on

Kylian Mbappé regrette les départs de Lassana Diarra et Gianluigi Buffon

Dans un dossier de « L’Équipe » consacré à la nouvelle vie de Lassana Diarra, Kylian Mbappé évoque l’ancien milieu mais aussi Gianluigi Buffon : « Ça m’a fait quelque chose de le voir partir. »

Dans le quatrième et dernier épisode de la série de L’Équipe intitulée « les disparus du foot français » consacré à Lassana Diarra (après Yoann Gourcuff, Jérémy Toulalan et Camel Meriem), Kylian Mbappé évoque l’ancien milieu international (35 ans, 34 sélections), retraité depuis février 2019 et une dernière pige au PSG.

« C’était tonton Lass, un grand frère sur lequel tu pouvais compter, raconte l’attaquant champion du monde. Il m’a souvent raconté sa carrière, ses clubs. Il a fait des erreurs, il m’a donc conseillé. Il m’a aidé lors de moments compliqués. Le haut niveau, il connaît. Il sait de quoi il parle. Il a fréquenté beaucoup de clubs, un peu partout d’ailleurs. Il est parti très tôt, et seul, de chez lui. J’ai toujours aimé écouter les anciens. (Gianluigi) Buffon a aussi été très important pour moi. »

« Lass passait aussi beaucoup de temps notamment avec Presnel Kimpembe. Et il a toujours joué ce rôle même quand il ne jouait pas »

Kylian Mbappé développe sur l’importance des deux anciens dans le vestiaire, alors qu’ils ne sont restés qu’un an chacun au PSG, de janvier 2018 à février 2019 pour Lassana Diarra (19 matches toutes compétitions confondues) et lors de la saison 2018-2019 pour Gianluigi Buffon (25 matches), reparti depuis à la Juventus. « Mais Lass ne parlait pas uniquement à moi. Il se confiait à ceux qui étaient demandeurs. Il passait aussi beaucoup de temps notamment avec Presnel Kimpembe. Et il a toujours joué ce rôle même quand il ne jouait pas. Et ça, c’est très important. Il avait de la bouteille. »

« Il (Diarra) n’était pas celui qu’on a pu décrire parfois, développe Mbappé (21 ans). Lassana était très respecté dans le vestiaire. Ça m’a fait quelque chose de le voir partir. Ça m’a fait aussi quelque chose de voir partir Buffon. Lass m’avait parlé de ses projets, je savais ce qu’il avait envie de faire mais je ne pensais pas que ça allait marcher aussi fort. Car ça marche très fort. Je suis encore en contact avec lui. »

Continue Reading

Ligue 1

Monaco : le revenant Pietro Pellegri annonce la couleur

Published

on

Monaco : le revenant Pietro Pellegri annonce la couleur

Perturbé par les blessures depuis son arrivée sur le Rocher, Pietro Pellegri compte bien tout casser la saison prochaine avec l’AS Monaco.

Six petites apparitions en Ligue 1, 1 but. Voilà pour l’heure le maigre bilan de Pietro Pellegri (19 ans), arrivé à l’AS Monaco en janvier 2018 pour 25 M€ en provenance du Genoa. Le plus jeune joueur de l’histoire du club du Rocher à disputer un match de championnat à 16 ans et 336 jours n’a jamais vraiment pu montrer de quoi il était capable depuis.

Gêné par les blessures à répétition, l’Italien commençait à bien revenir physiquement avant que la pandémie de Covid-19 ne stoppe la compétition dans l’Hexagone. Qu’importe, le jeune homme compte bien rattraper le temps perdu, comme il l’a confié aux médias officiels du club.

Pellegri veut faire taire ses détracteurs
«Les gens sont mauvais, ils pensent qu’après deux ans d’arrêt, je suis fini, à 19 ans… », a lâché le Transalpin, très revanchard. «Mais dans les difficultés, tu dois garder ce qui te fait grandir. Tu dois aller de l’avant et lutter pour ton rêve. J’ai travaillé sur mes points faibles, les adducteurs et les ischios. J’espère que je pourrai bien commencer cette année», a-t-il indiqué.

Frais physiquement en ce jour de reprise de l’entraînement, marqué par un terrible accident à La Turbie, le buteur, sous contrat jusqu’en juin 2022, veut tout faire pour réussir, enfin, à enchaîner. «Tout l’été, j’ai travaillé sans relâche. Cette saison doit être la mienne. Ça suffit. Quand je repense à mes deux saisons galères, ça me met les nerfs. Le foot, c’est toute ma vie. Et ça fait deux ans que je n’ai pas fait ce que j’aime», a-t-il conclu. Le couteau entre les dents, Pietro Pellegri est prêt à en découdre.

Continue Reading
Advertisement

Tendance

Copyright © 2020 ACTUMATCH.NET