Connect with us

Série A

Entre Keita Baldé et Cristiano Ronaldo, y avait aussi de l’amour dans le game (photos)

Published

on

Entre Keita Baldé et Cristiano Ronaldo, y avait aussi de l'amour dans le game (photos)

La vieille dame a battu hier l’Inter Milan sur un petit but de Mario. Une victoire qui lui permet de continuer sa belle série d’incivilité en Série A.
Cette rencontre était aussi le rendez-vous entre l’ancien monégasque Keita Baldé et le quintuple ballon, Cristiano Ronaldo. Un rendez-vous qui est fini en amoureux.
Entre Keita Baldé et Cristiano Ronaldo, y avait aussi de l'amour dans le game (photos)

Entre Keita Baldé et Cristiano Ronaldo, y avait aussi de l'amour dans le game (photos)

Entre Keita Baldé et Cristiano Ronaldo, y avait aussi de l'amour dans le game (photos)

Entre Keita Baldé et Cristiano Ronaldo, y avait aussi de l'amour dans le game (photos)

Série A

Inter Milan : ça chauffe pour Antonio Conte

Published

on

Inter Milan : ça chauffe pour Antonio Conte

Alors que l’Inter a clairement ralenti le rythme en Serie A, l’entraîneur Antonio Conte pourrait être en danger…

Un début de saison canon, un duo d’attaquants qui cartonne, un entraîneur charismatique, tout allait dans le meilleur des mondes pour le nouvel Inter Milan. Avec Antonio Conte sur le banc, ses exigences tactiques et sa gestuelle si particulière, le club milanais pouvait rêver à une grande saison. Longtemps au coude à coude avec la Juventus, il a légèrement décroché, laissant la Lazio mener la vie dure aux Bianconeri. Mais depuis la reprise du football en Italie, mi-juin, c’est presque la catastrophe pour les Nerazzurri. Il y a bien eu trois victoires en Serie A, dont une facile face à Brescia (6-0) et un petit miracle face à Parme en fin de rencontre. Mais quelque chose ne va plus, en témoigne la défaite à domicile contre Bologne le 5 juillet et le nul concédé hier contre l’Hellas Vérone.

Antonio Conte a beau critiquer ses joueurs, s’agacer publiquement pour les piquer, la machine s’est visiblement enrayée. Pourtant, en janvier, les arrivées de Young, Moses et surtout Eriksen devaient donner du peps. Le dernier nommé, arrivé en provenance de Tottenham, a au contraire un mal fou à s’adapter et est un sujet permanent pour Conte en conférence de presse. Mais la pression s’accentue aussi directement sur l’entraîneur, à qui tout a été accordé ou presque. Un salaire de 11 M€ par an contre 4,5 M€ pour son prédécesseur Luciano Spalletti qui avait placé l’Inter à la 4e place la saison passée, la même que celle occupée pour l’instant puisque l’Atalanta Bergame est passé devant.

La direction lassée par l’attitude de Conte ?
Conte a aussi globalement été écouté sur le mercato, mais sa tendance à demander toujours plus et à pointer du doigt les limites de son équipe agace les supporters et observateurs. La preuve avec cette séquence en conférence de presse hier soir ; Interrogé sur ce qu’il faut pour améliorer l’équipe, il a glissé : « je ne réponds pas, car sinon demain tu me massacres… C’est un petit jeu qui vous convient, il évite de parler d’autres choses. S’il y a c’est quelque chose à dire, je vais le dire au club. »

Et le club justement ? Selon certains échos qui naissent en Italie, ils sont fatigués des lamentations de leur entraîneur, qui ne compterait plus beaucoup de soutiens en interne. Hier, un journaliste italien assurait même que la décision du patron Steven Zhang était prise et que Conte serait limogé à la fin de la saison. Farfelu ? Pas tant que cela si l’on écoute la déclaration d’après-match de l’entraîneur italien après le nul de jeudi soir. « Je me fiche de parler de l’année prochaine, maintenant il y a un championnat à terminer et ensuite nous évaluerons mon bilan, le club et moi », a-t-il affirmé. Le début d’aventure idyllique semble déjà bien loin.

Continue Reading

Série A

Juventus – Cristiano Ronaldo est « unique » pour Gigi Buffon

Published

on

Juventus - Cristiano Ronaldo est "unique" pour Gigi Buffon

Dans un entretien à DAZN, Gigi Buffon a évoqué un large éventail de sujets, dont Cristiano Ronaldo.

Gigi Buffon a été sondé par ‘DAZN’ sur le niveau de performance de la Juve. Un niveau de performance qui sera optimal la saison prochaine sous l’égide de Maurizio Sarri selon le portier italien.

« Je crois que l’année prochaine, nous aurons l’occasion de voir le vrai Sarri et la vraie Juventus de Sarri. Après tant d’années, lorsque vous effectuez un changement, les stimuli individuels et la volonté de répondre aux instructions d’un nouvel entraîneur sont toujours Fais la différence », a confié l’ancien portier du PSG à ‘DAZN Italie’.

Quid de Cristiano Ronaldo ? Buffon, qui au fil des années, a joué avec certains des plus grands joueurs de l’histoire, considère que la star lusitanienne est unique : « Cristiano est un champion de l’histoire du football, il est indéniable. C’est un joueur avec une détermination, une férocité, une mentalité que je n’ai trouvé, à ce jour, chez personne ».

Buffon a également été convié à évoquer Paulo Dybala. Un joueur dont le futur à Turin est incertain, mais qui reste pourtant essentiel pour l’ancien gardien de la Nazionale.

« Pour moi, il est très bien. Il a la conscience qu’il peut être décisif en débutant un match ou en partant du banc. Pour nous, pouvoir compter sur Paulo dans ces conditions est très important ».

Continue Reading

Série A

Naples : Hirving Lozano, c’est quoi le problème ?

Published

on

Naples : Hirving Lozano, c'est quoi le problème ?

Recrue phare de Naples l’été dernier, Hirving Lozano n’entre plus dans les plans de Gennaro Gattuso. Un départ du Mexicain, écarté du dernier entraînement, est même dans les tuyaux.

En moins d’un an, Hirving Lozano (24 ans) est passé du statut de recrue phare à celui d’indésirable. Le Mexicain, recruté pour 38 M€ (bonus inclus) au PSV Eindhoven (la plus grosse vente de l’histoire du club néerlandais), a été renvoyé au vestiaire ce lundi, avant-veille de la finale de Coupe d’Italie contre la Juventus, au beau milieu de la session d’entraînement par Gennaro Gattuso, mécontent de son degré d’implication, rapporte le Corriere dello Sport.

Chucky, comme il est surnommé depuis ses débuts fracassants à Pachuca, ne se sent, il faut le dire, pas spécialement concerné depuis l’arrivée de l’ancien milieu sur le banc napolitain. Samedi, contre l’Inter (1-1, demi-finale retour de Coupe d’Italie), il a ainsi passé toute la rencontre sur le banc alors que le technicien a désormais droit à 5 changements.

Aucun feeling avec Gennaro Gattuso
Plus tôt dans la saison, il avait été écarté du groupe pour la réception du FC Barcelone (0-0, 8e de finale aller de Ligue des Champions). Pire, le natif de Mexico (39 sélections, 10 buts), qui perçoit environ 4 M€ par an, n’a même jamais été titulaire en Serie A sous les ordres de son nouvel entraîneur (5 entrées en jeu seulement et une titularisation en Coupe d’Italie contre Pérouse). Des signes qui ne trompent pas…

Le Corriere dello Sport n’y va pas par quatre chemins : son aventure à Naples est terminée. Sous contrat jusqu’en juin 2023, il est déjà sollicité par des écuries en Premier League (Carlo Ancelotti, son ancien coach au Napoli, souhaiterait l’accueillir à Everton) et en Liga. Arrivé comme une star, Hirving Lozano pourrait bien quitter le San Paolo par la toute petite porte…

Continue Reading
Advertisement

Tendance

Copyright © 2020 ACTUMATCH.NET