Connect with us

Premier League

La fin de saison folle imaginée par la Premier League

Published

on

La fin de saison folle imaginée par la Premier League

Les dirigeants de Premier League espèrent reprendre la saison le 1er juin afin de faire jouer les 9 dernières journées durant 6 semaines. Avant de recommencer début août !

Y aura-t-il un nouveau Brexit à l’échelle du football ? Alors que l’UEFA, après ses réunions de mardi dernier avec les fédérations, les représentants des clubs et des joueurs, laisse la porte ouverte à une fin de saison européenne au mois de juillet et même en août, la Premier League a son idée bien à elle pour conclure cet exercice 2019-2020 ébranlé par le Covid-19.

Selon The Telegraph dimanche, les dirigeants du championnat anglais tentent de programmer la reprise des hostilités pour le 1er juin, soit dans deux mois et demi. Et ce quitte à faire jouer les premières rencontres à huis clos avant que le gouvernement britannique ne décide de lever les mesures de confinement. Une période de 6 semaines permettrait ensuite de faire tenir les 9 dernières journées et les 3 derniers tours de FA Cup. Soit un rythme d’un match tous les 5 jours.

C’est en tout cas le «meilleur scénario» espéré par la Premier League, car retarder le début de la prochaine saison serait une «catastrophe financière pour les clubs» par rapport aux droits TV. Après une fin de championnat le 12 juillet, les joueurs reprendraient ainsi un mois plus tard, le 8 août. Avec ce plan d’urgence, la PL n’a pris en compte ni la fin des deux coupes d’Europe, ni la fenêtre internationale réclamée par Noël Le Graët, le président de la FFF…

Premier League

Coronavirus : Pep Guardiola a fait un don colossal

Published

on

Coronavirus : Pep Guardiola a fait un don colossal

Depuis que le monde du football fait face à la crise sanitaire du coronavirus, plusieurs acteurs du ballon rond (clubs et joueurs) se sont mobilisés en faisant des dons. En Italie, par exemple, Romelu Lukaku a donné 100 000€ à un hôpital milanais. Ce soir, on apprend que Pep Guardiola a lui aussi mis la main au portefeuille.

El Diario annonce en effet que l’entraîneur de Manchester City a fait un don d’un million d’euros à la fondation barcelonaise Angel Soler Daniel. Ce don XXL servira entre autres à l’acquisition de matériel de santé comme des masques, des gants ou des respirateurs artificiels.

Continue Reading

Premier League

Coronavirus : Mount présente ses excuses après sa sortie polémique

Published

on

Coronavirus : Mount présente ses excuses après sa sortie polémique

Le milieu de terrain de Chelsea a été vu en train de faire un match de foot à cinq, le week-end dernier, alors que son coéquipier Callum Hudson-Odoi a été testé positif au coronavirus.

On ne l’y reprendra plus. Mason Mount a enfreint les règles sanitaires imposées en raison de l’épidémie de coronavirus. Alors que la Premier League est elle aussi à l’arrêt depuis le week-end dernier, le milieu de terrain de Chelsea avait cru bon de s’offrir un petit match de football à cinq contre cinq, à Londres. En compagnie notamment de Declan Rice, un autre international anglais, qui évolue à West Ham.

Problème, Mount n’aurait pas dû sortir de chez lui. Le milieu offensif des Blues aurait dû respecter les mesures de confinement alors que son coéquipier, Callum Hudson-Odoi, a été contrôlé positif au coronavirus. « Aucun d’entre eux ne prenait la situation sérieusement, semble-t-il », a expliqué un témoin de ce petit « Five » entre amis.

Les joueurs de Chelsea rappelés à l’ordre

Mount, manifestement, a pris conscience du problème. Selon le Daily Mail, le joueur de 21 ans a présenté ses excuses à son entraîneur, Frank Lampard. Et les autres joueurs de Chelsea ont été prévenus qu’ils devaient bien respecter les 14 jours de quarantaine. Cette mesure ne concernait pas Declan Rice, puisqu’à ce jour aucun joueur de West Ham n’a subi de test positif au Covid-19. Et le Royaume-Uni préfère ne pas instaurer de mesure de confinement généralisé, contrairement à ce qui s’impose petit-à-petit dans la plupart des autres pays européens.

Continue Reading

Premier League

En panique, les clubs se tournent vers les assurances !

Published

on

En panique, les clubs se tournent vers les assurances !

À l’arrêt suite à la propagation du coronavirus, le football professionnel se retrouve dans une crise particulièrement singulière. Si la gestion humaine est prioritaire, les questions économiques commencent à se poser et les assurances reçoivent, de plus en plus de demandes émanent des clubs de football.
Le manque à gagner commence à se faire ressentir ? Depuis plusieurs semaines, le coronavirus s’étend à vive allure à travers la planète. Cette pandémie a également frappé le football de plein fouet puisque les compétitions sont actuellement à l’arrêt pour la plupart. Les cinq plus grands championnats européens, la Liga, la Premier League, la Bundesliga, la Serie A et la Ligue 1 ont annoncé la suspension du championnat jusqu’à minima début avril. Une situation qui a également obligé l’UEFA à arrêter au moins provisoirement la Ligue des Champions et la Ligue Europa et pourrait reporter l’Euro 2020 prévu en juin prochain. Devant cesser leurs activités, les clubs de football vont être – comme toute l’économie – fragilisés par cette crise sanitaire.
Le Daily Mail explique qu’en Angleterre, les clubs professionnels sont en train de multiplier les demandes à leurs assureurs afin de savoir si les pertes économiques liées au coronavirus pourront être couvertes financièrement. Si la période d’inactivité est pour le moment jusqu’en avril, celle-ci pourrait être bien plus longue. Une situation qui si elle s’éternisait pourrait mettre de nombreuses équipes en position délicate. Les clubs des divisions inférieurs étant plus fragiles financièrement, pourraient être les premières victimes de la suspension des championnats.

Les assurances ont l’avantage

Gary Sweet, le président directeur général de Luton Town (actuel 23e de Championship, la deuxième division anglaise) a lancé un appel à la Premier League d’utiliser ses réserves financières afin d’aider les clubs dans le besoin durant cette rude période. Interrogé par le quotidien britannique, le responsable sport chez les courtiers en assurance BBi Berns Brett, Matt Seldon a livré un constat assez terrible : « les clubs de football et autres organisations sportives souffriront financièrement. Beaucoup se tournent vers le secteur de l’assurance pour obtenir de l’aide et il est frustrant de constater que les couvertures sont souvent peu claires et ouvertes à l’interprétation des assureurs de façon individuelles. Cela est particulièrement pertinent lorsque l’on considère comment la pandémie peut affecter le revenu d’une entreprise, l’assurance voyage et la couverture d’annulation d’événements »
N’étant pas un événement pouvant être suffisamment anticipé, la pandémie de coronavirus permet donc aux assurances de ne pas être tenues à la gorge par les clubs et de pouvoir retomber sur leurs pattes. « Dans leur défense, les assureurs indiqueront qu’ils ne peuvent fournir des couvertures réalistes à la société que si les risques sont prévisibles, compris et inclus dans leurs calculs de primes. BBi reçoit quotidiennement de nombreuses demandes de renseignements des clients du secteur sportif et non sportif sur la manière dont leur assurance est affectée et sur la manière dont elle répondra aux pertes causées par ce virus. Malheureusement, il n’y a pas de règle stricte et rapide » conclut Matt Seldon. Si des clubs bien armés financièrement comme le Real Madrid, Manchester United ou encore le Bayern Munich ont des réserves et devraient sortir de la crise sans encombre, l’évolution de la crise sanitaire dans laquelle nous nous trouverons sera cruciale pour l’avenir de clubs avec des ressources plus limitées.

Continue Reading
Advertisement

Tendance

Copyright © 2020 ACTUMATCH.NET