Connect with us

Ligue des Champions

Les 5 moments marquants de l’histoire du Borussia Dortmund à domicile en C1

Published

on

Les 5 moments marquants de l'histoire du Borussia Dortmund à domicile en C1

Feu Westfalenstadion, désormais Signal Iduna Park, l’enceinte du Borussia a connu de grands moments de Coupe d’Europe. A l’occasion de la réception du PSG, retour sur 5 des grandes soirées de Ligue des champions de l’histoire du BVB à domicile.

Une qualification historique pour la finale

Dortmund-Manchester United : 9 avril 1997, victoire 1-0

Premier grand moment : la victoire de Dortmund à domicile face à Manchester United en demi-finale de l’édition 1996-1997. Peut-être que cette rencontre ne parle pas aux plus jeunes, mais pour les supporters du Borussia, cette victoire face à l’équipe d’Éric Cantona lors du match aller a été le premier pas vers la finale de Ligue des Champions 1997, remportée par les Allemands face à la Juventus (3-1). A l’époque, l’équipe des jaunes et noirs était basée sur une solide colonne vertébrale composée de deux Champion du monde 1990 avec la République fédérale d’Allemagne. Le capitaine Stefan Reuter dans l’axe d’une défense à trois et Andreas Möller au poste de milieu offensif pour distribuer le jeu (3-5-2). Face à eux, une équipe anglaise de légende avec David Beckham, Ryan Giggs, Gary Neville ou encore Roy Keane. Ce 9 avril 1997, René Tretschok a marqué le seul but de la rencontre sur une frappe à 20 mètres dans l’axe de la cage (76e). Même si sur l’action de but, le gardien des Red Devils aurait pu mieux faire. Avec cette erreur de placement, Raymond van der Gouw a permis à Dortmund d’aborder le match retour avec un but d’avance. Match que les Allemands ont remporté 1-0 à Old Trafford afin de se qualifier pour la finale de Munich.

Un come-back mémorable
Dortmund-Malaga : 9 avril 2013, victoire 3-2
Le BVB a pour habitude de se transcender à domicile, et quand il joue des grands matches de Ligue des champions, cela donne des exploits retentissants. Contre Malaga, le 9 avril 2013, l’exploit est rendu possible grâce aux joueurs, au public, mais également grâce au coup de pouce de l’arbitrage, au grand dam des Espagnols. Menés 2-1 après un but d’Eliseu à la 82e minute de jeu, la tendance était largement à la qualification de Malaga pour la suite de la compétition. Si le match aller s’était soldé par un triste 0-0 une semaine auparavant, le match retour s’est lui emballé dans les ultimes instants. Les joueurs de Jürgen Klopp marquent deux buts dans le temps additionnel. Par l’intermédiaire de Marco Reus (2-2, 90+1e), auteur d’une passe en Madjer décisive pour le premier but de Robert Lewandowski (1-1, 40e), puis grâce au défenseur central Felipe Santana lors d’un cafouillage dans la surface de Willy Caballero (3-2, 90+3e). Le hors-jeu de Julian Schieber non sifflé, le Signal Iduna Park pouvait prendre feu. Et tous les joueurs et le staff se mettre à courir dans le désordre sur la pelouse. Ce moment appartient désormais à l’histoire du club de la Ruhr.

Le show Lewandowski
Dortmund-Real Madrid : 24 avril 2013, victoire 4-1
Contrairement au quart de finale contre Malaga la même année, Dortmund s’impose en patron contre le Real Madrid lors de la demi-finale aller. Un succès 4-1 rendu possible grâce à un homme : Robert Lewandowski. Le Polonais a vite mis son équipe sur les bons rails en marquant d’entrée sur un magnifique centre d’un Mario Götze qui, à 20 ans, était au top de sa forme (1-0, 8e). Après une égalisation de Cristiano Ronaldo sur une erreur défensive de Mats Hummels (1-1, 43e), le numéro 9 du Borussia clôt les débats en plantant trois fois en 17 minutes de jeu au retour des vestiaires. C’est l’un des meilleurs matches de la carrière de Robert Lewandowski en Ligue des Champions. Un soir d’exception où son instinct de buteur lui aura notamment permis de réaliser un enchaînement parfait dans la surface entre deux défenseurs madrilènes avant d’expédier un missile sous la barre de Diego Lopez (3-1, 55e). Une performance époustouflante de la part de celui qui, cette saison-là, avait marqué 24 buts en Bundesliga.

1 match, 12 buts et 1 record
Dortmund-Legia Varsovie : 22 novembre 2016, victoire 8-4
Le match avec le plus de buts de l’histoire de la Ligue des Champions devait avoir lieu dans ce stade, devant des supporters qui s’y connaissent en matches extraordinaires. C’était le 22 novembre 2016, lors de la cinquième journée de la phase de groupes de la Coupe aux grandes oreilles. Après avoir gagné 6-0 à Varsovie au match aller, les Allemands ont joué l’un des matches les plus fous de l’histoire de la compétition. Match durant lequel Ousmane Dembélé donne à voir l’étendue de son talent. L’ancien Rennais livre ce soir-là trois passes décisives et inscrit le but du 4-2. En un seul crochet, le Français se joue de deux défenseurs du Legia pour ensuite mieux ajuster le gardien. Comme souvent avec le Borussia, l’équipe fait trembler les filets (8) mais encaisse également de nombreux buts (4). Dans la foulée de leur ouverture du score, les Polonais pouvaient rêver d’un exploit. C’était sans compter sur les trois buts inscrits en trois minutes par Shinji Kagawa (17e et 18e) et Nuri Sahin (20e). Quand on vous dit que ce stade est théâtre de moments particuliers…


Un drame qui coûte une qualification
Dortmund – Monaco : 12 avril 2017, défaite 2-3
Ce match est tristement rentré dans l’histoire du stade et de l’équipe allemande. Outre la défaite concédée par le Borussia face à Monaco, ce sont les événements aux abords du stade qui ont marqué l’Europe. Le match devait avoir lieu le mardi 11 avril, mais une attaque sur le bus du Borussia a obligé l’UEFA à reporter le match au lendemain. Une histoire rocambolesque qui aurait pu couter la vie aux membres de la délégation de Dortmund présents dans le bus (joueurs et staff). L’auteur de l’attaque, qui a posé trois explosifs sur le chemin du bus, s’est avéré être un homme de 28 ans qui avait parié sur l’effondrement en bourse du Borussia Dortmund. Un scénario dantesque qui a évidemment perturbé les joueurs le lendemain. Encore sous le choc de l’attaque, ils ont eu du mal à jouer leur football face aux Monégasques. Résultat, un épisode à oublier pour les supporters et les joueurs, qui ont été éliminés par la jeune équipe de Monaco sur le score de 6-3 sur la double confrontation.

Ligue des Champions

Klopp a trouvé son excuse pour justifier la défaite de Liverpool face à l’Atlético

Published

on

Klopp a trouvé son excuse pour justifier la défaite de Liverpool face à l'Atlético

Jürgen Klopp le sait, Liverpool a encaissé trop de buts contre l’Atlético de Madrid en 8e de finale retour de la Ligue des Champions (défaite 3-2), ce qui a coûté la qualification aux Reds. Si le technicien allemand est conscient des erreurs de son équipe, il n’épargne pas l’impact du coronavirus sur cette rencontre. Dans une interview pour le site officiel de Liverpool, l’Allemand a reconnu que l’épidémie avait troublé la préparation de ses hommes pour ce grand match.

« Lundi matin, je me suis réveillé et j’ai entendu parler de la situation à Madrid, qu’ils fermeraient les écoles et les universités à partir de mercredi, donc c’était vraiment étrange de se préparer pour ce match, pour être honnête. Je ne lutte généralement pas avec les choses autour de moi, je peux construire des barrières à droite et à gauche lorsque je me prépare pour un match, mais à ce moment-là, c’était vraiment difficile », a-t-il déclaré. Alors que Madrid recensait déjà de nombreux cas de coronavirus, 3 000 supporters de l’Atlético se sont rendus à Anfield pour le match. Depuis, l’épidémie s’est propagée progressivement à Liverpool.

Continue Reading

Ligue des Champions

Officiel : l’UEFA reporte les matches de la semaine prochaine

Published

on

Officiel : l’UEFA reporte les matches de la semaine prochaine

Face aux suspensions successives de plusieurs championnats européens, l’instance dirigeante du football continental a décidé de reporter les rencontres de ses compétitions. Mais uniquement celles prévues la semaine prochaine.
©Maxppp
Ces dernières heures, l’UEFA a annoncé qu’une réunion avec toute la famille du football européen allait se tenir pour statuer sur le sort de ses compétitions (Ligue des Champions, Ligue Europa, Euro 2020). Cependant, face aux reports et suspensions en cascade, l’instance dirigeante du football continental n’a pas pu éviter de prendre des mesures bien avant la tenue de cette réunion. Ainsi, après avoir déjà annoncé le report à une date ultérieure des huitièmes de finale retour Juventus-OL et Manchester City-Real Madrid, l’UEFA vient de communiquer que toutes les rencontres européennes de la semaine prochaine sont reportées
« À la lumière des développements dus à la propagation du COVID-19 en Europe et aux décisions prises par différents gouvernements, tous les matches des compétitions interclubs de l’UEFA programmés la semaine prochaine sont reportés. Cela comprend les matches de l’UEFA Champions League : huitièmes de finale retour les 17 et 18 mars 2020 ; tous les matches retour de l’UEFA Europa League (huitièmes de finale), le 19 mars 2020 ; tous les matches de quart de finale de l’UEFA Youth League prévus les 17 et 18 mars 2020. D’autres décisions concernant le moment où ces matches auront lieu seront communiquées en temps utile », peut-on lire dans le communiqué.
Mais ce n’est pas tout. « En raison de ces reports, les tirages au sort des quarts de finale de l’UEFA Champions League et de l’UEFA Europa League prévus pour le 20 mars ont également été reportés ». Face à ces reports, reste maintenant à savoir quelles décisions seront prises lors de cette fameuse réunion de mardi prochain. Mais après cette série de reports, difficile d’imaginer autre scénario que la suspension des matches.

Continue Reading

Ligue des Champions

Ligue des Champions, Ligue Europa : les trois solutions envisagées par l’UEFA

Published

on

Ligue des Champions, Ligue Europa : les trois solutions envisagées par l’UEFA

La réunion prévue mardi par l’UEFA sera déterminante quant à la suite des compétitions européennes, la Ligue des Champions et la Ligue Europa, et la tenue de l’Euro 2020. Voici les différents scénarios envisagés.
Ça chauffe dans les têtes des dirigeants du football européen. Quelles solutions prendre ? Les différents championnats pourront-ils aller à leur terme ? Quid de la Ligue des Champions, de la Ligue Europa et de l’Euro 2020 ? Pour cette dernière question, c’est mardi qu’on devrait en savoir plus puisque l’UEFA va réunir, par visioconférence, les 55 membres des associations, les membres de l’ECA et un représentant de la FIFpro, le syndicat des joueurs. Le but, trouver une solution pour les deux compétitions européennes de club.
L’UEFA partirait sur le postulat de base d’un report de l’Euro 2020, en décembre ou pour l’été suivant, en 2021. Ce qui laisserait donc des possibilités, en cas d’évolution positive, pour les mois de mai et de juin, sachant que les joueurs sont sous contrat jusqu’au 30 juin avec leurs clubs. Plusieurs solutions existent. Celle de l’annulation pure et simple de la compétition. Pas souhaitée par les dirigeants de l’UEFA mais ces derniers auraient constaté ces derniers temps, selon les informations du Daily Telegraph, que les dirigeants des ligues européennes auraient pour priorité de terminer les championnats domestiques.

Final Four ou Final Eight

La deuxième solution, déjà relayée sur notre site, consisterait à mettre en place un Final Four, à l’image de ce qui a été fait en Ligue des Nations, avec les sélections. Que ce soit pour la Ligue des Champions et la Ligue Europa. Pour la C1, cela se jouerait à Istanbul, sur une période de 4 jours avec demi-finale et finale. Même principe pour la Ligue Europa, mais à Gdansk en Pologne. Le problème de cette solution est évident : il faudrait d’abord parvenir à disputer la fin des huitièmes de finale retour puis les quarts de finales, en mode aller-retour.
Troisième solution, établir non pas un Final Four mais un Final Eight. Là encore, il faudrait réussir à caler la fin des huitièmes de finale d’abord. Et faire accepter aux clubs le concept d’un match à élimination directe, sur la pelouse du club qui aurait été tiré en premier lors du tirage au sort. Pas forcément le plus équitable mais une option qui nécessite moins de temps sur le calendrier. Les débats seront animés mardi !

Continue Reading
Advertisement

Tendance

Copyright © 2020 ACTUMATCH.NET