Connect with us

Liga

Liga : le FC Barcelone et le Real Madrid offrent un clasico stérile

Published

on

Liga : le FC Barcelone et le Real Madrid offrent un clasico stérile

Il n’existe que très peu de rivalités qui peuvent soutenir la comparaison avec celle qu’entretiennent le FC Barcelone et le Real Madrid. Au Camp Nou, les deux équipes se retrouvaient pour un match qui aurait dû avoir lieu le 26 octobre. Décalée suite à des épisodes de violence qui ont touché la Catalogne, cette rencontre s’annonçait très intéressante entre deux équipes qui partageaient la tête de la Liga après 16 matches disputés. La rencontre démarrait fort avec une belle montée de Jordi Alba sur la gauche. Son centre à l’entrée de la surface n’était cependant pas repris par Luis Suarez (5e). La réponse arrivait dans la foulée par l’intermédiaire de Karim Benzema, mais Marc-André ter Stegen captait la tentative du Français (10e). Bien mieux, le Real Madrid passait tout proche d’ouvrir le score par deux fois via Casemiro, mais Gerard Piqué (17e) et Clément Lenglet (19e) permettait de garder les buts blaugranas inviolés. Karim Benzema trouvait ensuite Isco dans la surface, mais Marc-André ter Stegen venait dégager avant de détournait une frappe de Casemiro (26e). Lionel Messi a eu une bonne possibilité de refroidir les ardeurs madrilènes (31e), mais c’est bien les Merengues qui dominaient. Federico Valverde (32e) puis Toni Kroos (37e) manquaient ensuite le cadre. Bénéficiant d’un bon ballon de Lionel Messi, Jordi Alba se retrouvait face à Thibaut Courtois, mais manquait le cadre sur la droite (41e).

Après une première période assez animée, le Real Madrid continuait d’étouffer son adversaire par un très bon pressing bien haut. Pour autant c’est le FC Barcelone qui se procurait deux situations par Lionel Messi (60e) et Luis Suarez (61e) sans parvenir à marquer. Auteur d’une très belle partition comme depuis le début de la saison, Federico Valverde se fendait d’une belle percée sur la droite et parvenait à trouver Gareth Bale sur la gauche de la surface. Son tir passait à gauche des buts catalans (68e). Le Gallois se voyait même refuser un but dans la foulée suite à une position de hors-jeu du passeur Ferland Mendy (73e). Bien plus consistant et appliqué, le Real Madrid poussait, mais ne trouvait pas la faille. Luis Suarez voyait lui sa frappe s’envoler dans le ciel barcelonais (75e). Ernesto Valverde et Zinedine Zidane faisaient entrer les jeunes Ansu Fati et Rodrygo Goes mais rien ne changeait. Finalement, les deux équipes se quittaient sur le score de 0-0. Au classement on reste sur un statu quo avec 36 points pour les deux équipes en 17 matches. Avantage cependant au FC Barcelone au niveau de la différence de but (+23 contre + 21).

Liga

L’Atlético Madrid, une légende emportée par le coronavirus

Published

on

L’Atlético Madrid, une légende emportée par le coronavirus

Après le décès d’un jeune joueur du centre de formation, l’Atlético Madrid est encore en deuil suite à la disparition de José Luis Capon, une légende du club, emporté par le coronavirus.

Le jeune joueur du centre de formation est également décédé mais rien n’indique qu’il s’agit du coronavirus.

Les drapeaux du stade de l’Atletico Madrid sont en berne suite au décès dimanche de José Luis Capon, un ancien joueur du club, à l’âge de 72 ans.

Le défenseur avait joué neuf ans à l’Atletico Madrid et avait remporté deux titres de champion (1973 et 1977). Samedi, le club madrilène avait également appris le décès d’un joueur de son centre de formation.

Continue Reading

Liga

Les capitaines en Liga refusent le chômage partiel

Published

on

Les capitaines en Liga refusent le chômage partiel

Qui dit chômage partiel en Espagne, dit potentiellement salaire zéro. Un effort que les joueurs de Liga ne sont pas prêts à faire.

Ils étaient réunis en visioconférence samedi sous l’égide du président de l’association des footballeurs espagnols, David Aganzo. « Ils », ce sont les capitaines des clubs de foot professionnels en Espagne, soit 42 ambassadeurs qui se sont formellement opposés à la proposition faite par la Ligue aux différentes entités des championnats de première et deuxième divisions ibères: passer au plus vite au régime ERTE (Expedientes de Regulación Temporal de Empleo). Ou Dossiers de régulation temporaire de l’emploi.

En clair, le chômage partiel qu’ont déjà adopté tous les clubs de Ligue 1. A ceci près que le dispositif n’offre pas les mêmes garanties qu’en France où les salariés placés en activité partielle continue de toucher 70% de leurs revenus bruts (soit 84% environ du net). En Espagne, ce recours permet aux entreprises de suspendre purement et simplement les paies, pour une période déterminée. Un sacrifice fraîchement consenti par les joueurs de la Juve, qui ont accepté de renoncer à leurs salaires pour quatre mois en Italie. Mais pour les capitaines de Liga et Liga 2, ça ne passe pas, rapporte la Cadena COPE.

Déjà de grosses baisses de salaire consenties
« En cette période de crise qui nous contraint à la solidarité, à la générosité et à l’effort, il faut savoir tendre la main et trouver des solutions pour le bien de tous: institutions, clubs, joueurs, staffs et supporters », martèle Miguel Angel Gil Marin, le directeur général de l’Atlético de Madrid. Les capitaines, parmi lesquels le Merengue Sergio Ramos, répondent que la plupart des joueurs sont prêts à baisser leurs émoluments tant que durera la crise. Au Barça, ce serait déjà le cas si l’on en croit les récentes annonces de la direction blaugrana. La presse catalane évoque un rabais considérable de 70%. Un bel effort déjà.

Continue Reading

Liga

L’Atlético de Madrid passe aussi en chômage

Published

on

L’Atlético de Madrid passe aussi en chômage

Après le Barça et l’Espanyol, l’Atlético de Madrid est le troisième club de Liga en Espagne à avoir recours au chômage partiel. C’est le patron du club Miguel Ángel Gil Marín qui en a fait l’annonce à travers un long communiqué adressé à tous les salariés. « Nous y sommes contraints pour survivre » prévient-il.

Tout le monde est concerné au club, les joueurs de l’équipe première comme le l’ensemble des employés qui ne peut exercer une activité professionnelle. L’Espagne est durement touchée par la crise sanitaire et le gouvernement vient de prolonger de 15 jours la durée de confinement de la population.

Continue Reading
Advertisement

Tendance

Copyright © 2020 ACTUMATCH.NET