Connect with us

Ligue des Champions

Ligue des Champions : Liverpool revient de loin

Published

on

Ligue des Champions : Liverpool revient de loin

Pour cette deuxième journée de Ligue des champions, le LOSC a rendu les armes au stade Pierre-Mauroy face à Chelsea (1-2). De son côté, le Barça s’en remet à un doublé de Luis Suarez pour terrasser l’Inter Milan (2-1). Liverpool a éprouvé les pires difficultés à se débarrasser de Salzbourg (4-3).

Dans le cadre de la deuxième journée de la Ligue des champions, le LOSC accueillait Chelsea au stade Pierre-Mauroy. Battus à Amsterdam par l’Ajax (3-0), les Dogues devaient absolument l’emporter pour ne pas réduire leurs chances d’accéder aux huitièmes de finale. Dans cette optique, Christophe Galtier alignait un 4-2-3-1 et titularisait Luiz Araujo et Soumaré notamment. Côté Chelsea, Franck Lampard optait pour un 4-3-2-1 et pouvait compter sur ses Français Kurt Zouma et N’Golo Kanté. Les joueurs nordistes souffraient dès l’entame du match et éprouvaient les pires difficultés à franchir la ligne médiane. Sur un ballon mal renvoyé par Celik, Mason Mount à l’entrée de la surface tentait une volée qui s’envolait dans les tribunes (17e). Les Blues ouvraient logiquement le score par Abraham. Bien servi à la limite du hors-jeu par Tomori, le jeune attaquant anglais ajustait de près Maignan (0-1, 22e). Une bien belle manière de célébrer son vingt-deuxième anniversaire. Il fallait attendra la demi-heure de jeu pour entrevoir une première opportunité lilloise. Jonathan Bamba servait Luiz Araujo à l’entrée de la surface, qui voyait sa frappe enroulée repoussée par Kepa (31e). Le LOSC égalisait quelques secondes plus tard. Sur un corner frappé par Bamba, Victor Osimhen prenait le dessus sur Tomori et Zouma et trompait de la tête le portier espagnol (1-1, 33e).

Cette égalisation galvanisait le LOSC et ses supporters mais Chelsea ne rendait pas les armes pour autant. Juste avant la pause, Jorginho donnait des sueurs froides au public nordiste, et voyait sa frappe enroulée mourir sur le poteau de Maignan (45+2). Au retour des vestiaires, les Dogues se procuraient une belle occasion sur corner. Bamba trouvait la tête de Benjamin André qui obligeait Kepa à s’employer (52e). Les hommes de Christophe Galtier gâchaient le peu d’occasions qu’ils pouvaient obtenir. Bien lancé dans la profondeur, Victor Osimhen voyait sa frappe s’envoler dans les travées du stade Pierre-Mauroy (71e). Quasiment dans la foulée, Mason Mount se trouvait seul face à Maignan et butait sur le portier nordiste (73e). Contre toute attente, Chelsea reprenait l’avantage en fin de match. Sur la gauche, Hudson-Odoi distillait un bon centre pour Willian dont la volée trompait Maignan (1-2, 78e). Avec ce nouveau revers, le LOSC compromettait ses chances d’atteindre les deux premières places du groupe.

Retrouvez le film du match LOSC – Chelsea sur notre live commenté.

Le Barça au forceps, Liverpool s’en sort bien
Dans les autres matchs de la soirée, le FC Barcelone recevait l’Inter Milan au Camp Nou sans Ousmane Dembélé sur le banc mais avec Lionel Messi finalement titulaire. Clément Lenglet et Antoine Griezmann démarraient également la rencontre côté Barça. Les hommes d’Ernesto Valverde se faisaient surprendre dès les premières minutes par Lautaro Martinez. Alexis Sanchez parvenait à trouver dans la profondeur l’attaquant argentin dont la frappe croisée trompait Ter Stegen (0-1, 3e). A la surprise générale, les hommes d’Antonio Conte qui affichaient un visage séduisant, rejoignaient les vestiaires avec un but d’avance. Mais peu avant l’heure de jeu, les Blaugranas recollaient enfin au score. Sur la droite, Vidal alertait Suarez à l’entrée de la surface dont la superbe volée trompait Handanovic (1-1, 58e). Le Barça prenait les commandes des opérations grâce à un petit numéro de Messi qui alertait Suarez. L’attaquant uruguayen entrait dans la surface et gagnait son duel face à Handanovic (2-1, 84e). Les Blaugranas pouvaient remercier El Pistolero ce soir. Dans l’autre match du groupe H, le Valence CF affrontait l’Ajax Amsterdam. Le champion des Pays-Bas ouvrait le score rapidement grâce à Ziyech (0-1, 8e). Bien servi par Tadic côté droit, le milieu offensif marocain voyait Cillessen avancé et décochait une superbe frappe qui se logeait dans la lucarne. La formation ibérique manquait une belle opportunité de recoller au score, mais Parejo ratait son penalty (25e). Le tournant du match puisque l’Ajax en profitait pour réaliser le break. Alerté dans la surface côté droit, Van de Beek effectuait une passe lumineuse au six mètres pour Promes qui ajustait Cillessen (0-2, 34e). Les hommes d’Erik Ten Hag assénaient le coup de grâce après l’heure de jeu. Sur une passe laser de Tadic, Van de Beek fusillait Cillessen d’une frappe imparable (0-3, 67e).

De son côté, Liverpool devait absolument effacer son revers face au Napoli (2-0) face au RB Salzbourg. Les Reds prenaient rapidement les commandes grâce à Sadio Mané (1-0, 9e). L’international sénégalais combinait bien avec Firmino dans la surface et ajustait sans trembler Stankovic. Le vainqueur de la dernière Ligue des champions réalisait le break grâce à Robertson (2-0, 25e). Le défenseur profitait d’un excellent centre d’Alexander-Arnold pour ajuster de près Stankovic. Le festival offensif anglais se poursuivait. Côté gauche, Mané centrait pour la tête de Firmino repoussée par Stankovic. Salah qui avait bien suivi poussait le ballon au fond des filets (3-0, 36e). Juste avant la pause, Salzbourg réduisait l’écart par Hwang Hee-Chan (39e). Au retour des vestiaires, Salzbourg cueillait à froid les hommes de Jürgen Klopp. Bien servi par Hwang Hee-Chan, Minamino trompait Adrian d’une belle volée (3-2, 56e). Dans tous les bons coups, Minamino se muait en passeur décisif pour Haland qui n’avait plus qu’à pousser le cuir au fond des filets (3-3, 60e). Au pied du mur, Liverpool sortait la tête de l’eau grâce à son buteur égyptien Mohamed Salah (4-3, 69e). Enfin le Zénith Saint-Pétersbourg accueillait Benfica. La formation russe prenait les commandes des opérations par Dzyuba (22e). L’attaquant russe profitait d’une récupération d’Ozdoev dans les pieds d’un défenseur pour tromper Vlachodimos. Le Zénith prenait le large dans cette rencontre grâce à un but contre son camp de Rubien Dias (0-2, 70e). Benfica rendait les armes une troisième fois ce soir sur un exploit d’Azmoun qui évitait la sortie de Vlachodimos et poussait le cuir dans les buts (3-0, 78e). Dans les dernières minutes, Raul de Tomas réduisait le score pour Benfica d’une superbe frappe (3-1, 85e).

Les résultats de la soirée

Liverpool 4-3 RB Salzbourg : Mané (9e), Robertson (25e), Salah (36e, 69e) pour Liverpool ; Hwang Hee-Chan (39e), Minamino (56e), Haland (60e) pour Salzbourg

FC Barcelone 2-1 Inter Milan : Suarez (58e, 84e) pour le Barça ; Lautaro Martinez (3e) pour l’Inter Milan

Zénith Saint-Pétersbourg 3-1 Benfica : Dzyuba (22e), Ruben Dias (70e, csc), Azmoun (78e) pour le Zénith ; De Tomas (85e) pour Benfica

RB Leipzig 0-2 Olympique Lyonnais : Depay (11e), Terrier (65e) pour l’OL

LOSC 1-2 Chelsea : Osimhen (33e) pour le LOSC ; Abraham (22e), Willian (78e) pour Chelsea

Valence 0-3 Ajax Amsterdam : Ziyech (8e), Promes (34e), Van de Beek (67e) pour l’Ajax

Ligue des Champions

Pep Guardiola : « Pour le moment, je ne pense pas au Real Madrid »

Published

on

Pep Guardiola : "Pour le moment, je ne pense pas au Real Madrid"

L’équipe de Pep Guardiola affronte Arsenal lors du premier match retour de la Premier League. L’entraîneur catalan a déclaré qu’ils ont hâte de jouer à nouveau, tout en précisant qu’il ne sait pas si son équipe est prête à jouer autant de matches en si peu de temps.

La Premier League est de retour mercredi. Guardiola sera parmi les premiers à revenir après trois mois à l’arrêt.

Pep Guardiola s’est exprimé lors d’une conférence de presse sur l’affrontement qui l’opposera à Arsenal. « Nous ne savons pas à quel niveau nous sommes… et les autres non plus. Demain nous verrons le niveau de l’équipe et de là, on verra ce qu’on peut mieux faire. Toutes les équipes n’ont eu que trois semaines, c’est comme ça. Tout le monde a souffert de cette situation, personnellement et économiquement – il faut s’adapter », a déclaré l’entraîneur.

« Nous devons faire tourner et utiliser tous les joueurs. Nous sommes prêts pour un match, mais pas pour enchaîner avec un autre trois jours après et un troisième quatre jours plus tard« , a déclaré l’entraîneur du club champion d’Angleterre en titre, lors d’une vidéoconférence de presse mardi.

« Si vous me demandez où en est l’équipe, je vous répondrai que je ne sais pas », a poursuivi Guardiola, pour qui « d’autres clubs et d’autres équipes en sont au même degré d’incertitudes ».

« Ce qui nous inquiète, c‘est le manque de préparation, trois semaines, pas comme en Allemagne où ils ont travaillé pendant cinq ou six semaines », a encore déclaré le coach.

« Je suis impatient de voir Mikel ! C’est une des personnes les plus sympathiques. Le jeu appartient aux joueurs. On se connaît et il sait tout de nous. Il a joué un rôle important dans nos récents succès. Il nous a aidés à être qui nous sommes« , a-t-il ajouté concernant ses retrouvailles avec son ancien adjoint.

Quant au match de Ligue des champions contre le Real Madrid, le technicien n’y pense pas vraiment, en tout cas, pour l’instant : « Honnêtement, il n’est pas question de Ligue des champions ou de Real Madrid pour le moment. Je ne pense qu’à Arsenal. Ensuite, à comment nous allons récupérer pour être prêts face à Burnley. »

Continue Reading

Ligue des Champions

C1 : la rancœur de Filippo Inzaghi contre Cristiano Ronaldo et Lionel Messi

Published

on

C1 : la rancœur de Filippo Inzaghi contre Cristiano Ronaldo et Lionel Messi

Le football italien reprend ses droits ce vendredi soir par la demi-finale retour de Coupe d’Italie entre la Juventus et le Milan AC (1-1 à l’aller). Une occasion pour Filippo Inzaghi, légende du club lombard, de se confier à La Gazzetta dello Sport. Au cours de cet entretien, il s’est notamment exprimé à propos de Cristiano Ronaldo, qu’il a côtoyé de son temps sur les terrains dans les années 2000. Depuis, le Portugais est devenu tout comme Lionel Messi une légende du football et a banalisé les performances exceptionnelles notamment en Ligue des Champions. Une petite amertume pour Inzaghi.

« Qu’il devienne un buteur si extraordinaire, je ne le pensais peut-être pas. Je le porte comme exemple dans mon vestiaire parce que je sais comment il s’entraîne », a-t-il tout d’abord déclaré avant de suivre : « mais je suis un peu en colère contre lui et Messi : à cause d’eux, il semble que dans les coupes d’Europe, Raúl et moi avons marqué peu…», rapporte-t-il. Les statistiques de l’Italien, pourtant impressionnantes en C1 (50 buts), ont été écrasées par celles de CR7 et La Pulga, respectivement auteurs 129 et 114 buts dans la compétition. Avec ses 71 réalisations, Raúl a lui été délogé depuis bien longtemps de son record de meilleur buteur de l’histoire de la compétition..

Continue Reading

Ligue des Champions

C1 : l’UEFA a tranché pour le final 8

Published

on

C1 : l'UEFA a tranché pour le final 8

L’UEFA avance pour façonner la fin de saison des compétitions européennes. Ce jeudi soir, Sky Italia révèle ainsi qu’après les derniers huitièmes de finale de la Ligue des champions, le Final 8 se disputera bien au Portugal à Lisbonne. Cette formule sera identique pour la Ligue Europa et pour la Ligue des champions féminine.

Le Final 8 de la Ligue Europa se disputerait en Allemagne et le Final 8 de la Ligue des champions féminine en Espagne. Concernant les derniers huitièmes de finale de la Ligue des champions opposant la Juventus à l’Olympique Lyonnais et le FC Barcelone à Naples, ceux-ci se disputeront bien à Turin et à Barcelone. En parallèle, Budapest aurait été choisie pour accueillir la Super Coupe d’Europe.

Continue Reading
Advertisement

Tendance

Copyright © 2020 ACTUMATCH.NET