Connect with us

Premier League

Premier League : De Bruyne et Manchester City glacent Arsenal

Published

on

Premier League : De Bruyne et Manchester City glacent Arsenal

Les Gunners accueillaient le champion d’Angleterre avec la volonté d’enchaîner après leur succès face à West Ham. Malheureusement pour les hommes de Freddie Ljungberg, City ne leur a laissé aucune chance et s’impose largement (3-0). Kevin de Bruyne en a profité pour inscrire un doublé.

Dans le cadre de la dix-septième journée de Premier League, Arsenal recevait Manchester City à l’Emirates Stadium. Une occasion rêvée pour les Gunners d’enchaîner après leur succès face à West Ham (3-1) en début de semaine. Pour le champion d’Angleterre, il fallait vite redresser la barre après le revers concédé face à United lors du derby de Manchester (1-2) le week-end dernier. Trois jours après le nul de son équipe en Ligue Europa (2-2) face au Standard de Liège, Freddie Ljungberg alignait un 4-2-3-1 et titularisait notamment Nicolas Pépé ainsi que le jeune Brésilien Martinelli. Côté Citizens, Pep Guardiola s’appuyait sur un 4-3-3 avec un milieu inédit composé de Foden, Rodri et Gündogan.

Dès les premières secondes, Arsenal se procurait la première occasion du match. Sur un long ballon, Martinelli filait vers les buts de City mais butait sur Ederson. Quelques secondes plus tard, Manchester City sur sa première opportunité ouvrait le score. Décalé sur la gauche par Fernandinho, Gabriel Jesus centrait pour De Bruyne dont la volée ne laissait aucune chance à Leno (0-1, 1ère). Les Gunners sonnaient la révolte avec une nouvelle fois Martinelli dont la frappe était repoussée par Ederson (7e). Les Citizens enfonçaient le clou au quart d’heure de jeu. Sur un contre, Gabriel Jesus décalait De Bruyne sur la gauche qui effectuait un petit numéro et centrait au six mètres pour Sterling qui ajustait tranquillement Leno (0-2, 15e).

Arsenal ne répond plus
L’ailier anglais inscrivait son neuvième but de la saison en Premier League. La rencontre baissait en intensité au fil des minutes. Juste avant la pause, les soucis se poursuivaient pour Arsenal avec la sortie de Kolasinac blessé à la cheville (38e). Deux minutes plus tard, Foden servait De Bruyne qui s’infiltrait dans la défense et décochait une frappe enroulée à l’entrée de la surface imparable pour Leno (0-3, 40e). Une réalisation qui assommait Arsenal, et De Bruyne d’une frappe enveloppée manquait de peu le triplé (42e). Au retour des vestiaires, Arsenal se procurait enfin une opportunité. Sur la droite, Pépé alertait Maitland-Niles qui distillait un bon centre pour Aubameyang dont la tête passait à côté (47e).

Manchester City régalait sur sa première offensive du second acte. Sur la droite, De Bruyne changeait le jeu pour Sterling qui décalait sur la gauche Gabriel Jesus dont la frappe passait au-dessus (52e). Les Gunners frôlaient la correctionnelle avec Chambers qui perdait un ballon aux abords de la surface. Gabriel Jesus en profitait pour filer seul au but mais perdait son duel face à Leno (62e). Résigné, Arsenal réagissait sporadiquement avec Aubameyang servi par Torreira, dont la volée ne trouvait pas le cadre (74e). En fin de match, Leno sauvait les siens une nouvelle fois en repoussant une frappe de Mahrez (86e). Avec ce score fleuve, Manchester City obtenait son onzième succès de la saison et consolidait sa troisième place. Pour Arsenal neuvième, les choses se corsaient sérieusement avec ce cinquième revers…

Premier League

Liverpool sera sacré champion

Published

on

Liverpool sera sacré champion

Pour le président de l’UEFA, il est impensable que l’épidémie de coronavirus prive Liverpool du titre de champion d’Angleterre.

Avec 25 points d’avance à neuf journées de la fin de la Premier League, on aurait pu écrire, il y a quelques jours, que seul un cataclysme pourrait priver Liverpool du titre de champion d’Angleterre. Ce scénario est en train de prendre forme avec l’épidémie de coronavirus, qui a interrompu la saison. Il est impossible, pour l’heure, d’imaginer la date d’une éventuelle reprise du championnat. Et désormais, l’annulation de la saison fait partie des hypothèses évoquées.

Selon les règlements anglais, cela reviendrait à priver Liverpool d’un titre que le club de la Mersey attend désespérément depuis 30 ans. Et que les hommes de Jurgen Klopp ont bien mérité. Pour le président de l’UEFA, il est impensable d’envisager une telle issue.

« Ils obtiendront le titre d’une manière ou d’une autre »
« Je ne vois pas comment Liverpool pourrait se retrouver sans titre, a déclaré Alexsander Ceferin dans la presse slovène. Si la Premier League reprend le jeu, Liverpool remportera presque certainement le titre. Théoriquement, ce n’est pas fini, mais c’est presque fait. Si, par hasard, le jeu ne reprend pas, nous devons encore trouver un moyen de déclarer les résultats finaux, de décerner les titres de champions. »

« Et encore une fois, je ne peux pas voir, je ne peux pas imaginer un scénario dans lequel le champion ne serait pas Liverpool, avance Ceferin au sujet de la Premier League.Je comprends que les fans seront déçus si cela se produit dans un stade vide ou même dans les bureaux de la ligue, mais je pense qu’ils obtiendront le titre d’une manière ou d’une autre. »

L’UEFA ne veut pas de titres non attribués, c’est son crédo. Mais l’instance veut d’abord tout faire pour essayer de reprendre et terminer la saison en cours. On l’a vu avec le championnat belge, qui a irrité l’UEFA en annonçant dès la semaine dernière la fin de la Jupiler League, et le titre décerné au Club Bruges. Dans un bureau.

Continue Reading

Premier League

C’est le chaos en Premier League

Published

on

C'est le chaos en Premier League

Le communiqué de la Premier League vendredi et les récentes décisions de certains clubs ont provoqué un tollé en Angleterre, où les différentes forces s’opposent.

Vendredi, la Premier League publiait un communiqué pour mettre à jour ses décisions concernant la crise liée au coronavirus. Tout semblait rondement mené et plein de bonnes intentions, avec plus de 20 M€ offerts aux services de santé, l’annonce de la consultation des joueurs pour une baisse de salaire de 30 % et l’aide aux divisions inférieures avec 125 millions de livres sterling envoyées. Tout cela n’a pas fait long feu et a volé en éclats au cours du week-end. Premièrement, et de manière assez inattendue, les joueurs, via le syndicat PFA, ont refusé les solutions proposées par les clubs et la baisse de salaire. Pas dans leur intérêt personnel, mais par suspicion.

Comme nous vous l’avons expliqué dans notre revue de presse, iIs veulent aider et ne sont pas fermés à une réduction salariale, mais cela doit profiter aux personnes qui en ont besoin et non pas aux riches propriétaires des clubs, comme ils le redoutent. Le président de la PFA, Gordon Taylor, a ainsi demandé aux clubs d’être plus transparents sur leurs données financières. « Je pense que s’ils [les clubs] ne peuvent pas faire cela et expliquer la position dans leur intégralité, ils ont tout à fait le droit de s’attendre à ce que les joueurs se méfient de ce qui se passe », a-t-il expliqué dans les colonnes du Daily Telegraph. « Les joueurs n’ont pas seulement une cervelle dans les pieds. Ils veulent en connaître les raisons et où cela va », poursuit-il en évoquant l’argent récolté d’une baisse salariale.

Gary Neville épingle les mauvaises décisions
Cela coince auprès des joueurs donc, avec lesquels la tension monte. Puisqu’un accord global a échoué, chaque club devra gérer de son côté. C’est ce qu’il s’est déjà produit concernant la mise en chômage partiel des employés de plusieurs formations. Tottenham a été le premier à le faire et a essuyé une pluie de critiques, mais ce n’est rien à côté de Liverpool, qui a suivi le mouvement et récolte énormément de critiques. Le club a obtenu d’excellents résultats financiers ces dernières années et les supporters ont demandé plus d’explications quant à cette décision, qui ne passe clairement pas.

Du côté des anciens joueurs et consultants, la manière de gérer les conséquences de l’épidémie sur le championnat est jugée catastrophique. Gary Neville, l’ancien latéral droit de Manchester United et consultant pour Skysports, a publiquement épinglé la direction de la Premier League. Dans une série de tweets, il a critiqué la décision d’avoir fait jouer les rencontres lors du week-end du 8 mars dernier, de passer certains staffs en chômage partiel, de ne faire qu’avancer de l’argent aux divisions inférieures au lieu de l’offrir, et de créer un fossé avec les joueurs en les faisant passer pour les méchants de l’histoire (en raison de refus d’accéder à la baisse de salaire de 30 % pour les raisons évoquées plus haut). Considérée comme le meilleur championnat au monde, la Premier League connaît des heures sombres.

Continue Reading

Premier League

Coronavirus : Pep Guardiola a fait un don colossal

Published

on

Coronavirus : Pep Guardiola a fait un don colossal

Depuis que le monde du football fait face à la crise sanitaire du coronavirus, plusieurs acteurs du ballon rond (clubs et joueurs) se sont mobilisés en faisant des dons. En Italie, par exemple, Romelu Lukaku a donné 100 000€ à un hôpital milanais. Ce soir, on apprend que Pep Guardiola a lui aussi mis la main au portefeuille.

El Diario annonce en effet que l’entraîneur de Manchester City a fait un don d’un million d’euros à la fondation barcelonaise Angel Soler Daniel. Ce don XXL servira entre autres à l’acquisition de matériel de santé comme des masques, des gants ou des respirateurs artificiels.

Continue Reading
Advertisement

Tendance

Copyright © 2020 ACTUMATCH.NET